Un calendrier basé sur Bouddha et un traité d’astronomie

En Asie du Sud-est, le calendrier bouddhiste est en vigueur depuis de nombreux siècles, mais il cohabite aujourd’hui avec le calendrier grégorien. Le premier est luni-solaire, il commence avec Bouddha et est basé sur l’astronomie, le second est solaire. Comme quasiment tous les calendriers luni-solaires, celui des bouddhistes est calqué sur les lunaisons.

bouddhiste

Le calcul des évènements bouddhistes

Le calendrier bouddhiste date du IIIe siècle, mais il démarre plusieurs centaines d’années avant cela. Le tout premier jour correspond au parinirvâna de Bouddha, c’est-à-dire son accession au nirvana après son décès, en 543 avant Jésus-Christ. Ce calendrier, tout comme le calendrier hindou, est calculé selon le traité d’astronomie Surya Siddhanta, du Mahamuni Mayan. La date des rites, fêtes religieuses et conjonctions astronomiques est ainsi fixée, avec une estimation assez précise de l’entrée du soleil dans les différents rasis, ou signes du zodiaque.

Un héritage bouddhiste qui perdure toujours

De nos jours, le calendrier bouddhiste est encore utilisé au Sri Lanka et en Asie du Sud-est, notamment la Thaïlande, la Birmanie, le Laos et le Cambodge. Il y côtoie le calendrier grégorien, plus largement répandu et compris de tous. Les années sont indiquées selon le calendrier bouddhiste pour un usage traditionnel ou bien en guise de spécificité culturelle. Du fait du décalage entre le premier jour bouddhiste et le premier jour grégorien, les dates indiquées peuvent surprendre les personnes qui ne sont pas au fait de cette différence. Ainsi, l’année 2015 de notre calendrier correspond à l’année 2558 pour les bouddhistes.

 Le traité d’astronomie est toujours utilisé

Les éditeurs d’almanachs les plus conservateurs continuent à calculer les différentes dates d’après le traité Surya Siddhanta. Ainsi, les dates des évènements religieux, culturels et astronomiques y figurent selon le calendrier bouddhiste. Chaque pays en fait sa propre adaptation en fonction de son histoire et de ses traditions.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Calendrier grégorien : D’où vient-il ? Histoire et origines

Calendrier républicain : le calendrier des révolutionnaires Français

Calendrier maya : infos pour mieux le connaître

Calendrier maçonnique, un compte à la fois grégorien et julien