Le calendrier luni-solaire fait de la résistance

Le calendrier luni-solaire est mort, vive le calendrier luni-solaire ! Si le calendrier solaire s’est imposé dans la quasi-totalité des administrations du monde via le calendrier grégorien, certains calendriers traditionnels sont toutefois toujours utilisés par les populations afin de célébrer les fêtes traditionnelles en temps et en heure. Le meilleur exemple en ce sens est constitué par le calendrier chinois traditionnel que nous allons vous présenter. Les calendriers juifs et indiens passeront ensuite à l’examen.

Lune Soleil

Le calendrier chinois

En plus du calendrier grégorien officiel et du calendrier luni-solaire traditionnel, un calendrier solaire chinois existe également. De ces trois calendriers, c’est le calendrier luni-solaire qui sert à déterminer le nouvel an chinois, et qui nous intéressera ici.

La tradition chinoise attribue la mise en place de ce calendrier à l'empereur jaune, qui l’aurait instauré en 2637 avant notre ère.

Calendrier luni-solaire oblige, les mois sont lunaires et l’année solaire. Le calendrier chinois intègre 7 mois intercalaires tous les 19 ans afin de faire correspondre les mois lunaires aux années solaires.

Voici une page a propos du calendrier chinois qui pourrait vous intéresser.

Le calendrier juif, ou hébraïque

Le point de départ de ce calendrier luni-solaire correspond à la Genèse, premier livre de la Bible qui daterait de 3761 avant J-C.

Les années du calendrier hébreux peuvent être constituées de 12 mois lunaires (de 29 jours chacun) : on parle alors d’années communes. Certaines années, dites embolismiques comptent un 13è mois de 30 jours. Ces années embolismiques se répartissent au sein d’un cycle de 19 ans, au cours duquel  les 3e, 6e, 8e , 11e, 14e , 17e et 19e années sont embolismiques.

Le calendrier indien | calendrier Hindou

L’an 0 du calendrier Hindou correspond à l’année 3102 avant JC. Le calendrier hindou décompte les années écoulées, comme nous le faisons pour l'âge d’une personne.

Le calendrier indien fait débuter l’année lors de l’équinoxe de printemps. Le calendrier hindou comprend un cycle de 60 ans au sein duquel chaque année porte une dénomination spécifique.

Découvrez-en plus sur la page wikipédia dédiée au calendrier hindou.   


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Samaritains : calendrier découpé en fonction du cycle de Meton

Calendrier japonais contemporain, un héritage du système luni-solaire

Une vie au rythme du calendrier luni-solaire pour les Tibétains