Manipuler ces supports ludiques pour se construire des repères temporels

Les tout-petits vivent dans le temps présent. Pour grandir et mieux appréhender le monde, les parents peuvent construire avec eux des repères temporels en utilisant des outils ludiques comme le calendrier d’éveil ou le semainier, des alternatives au calendrier classique.

calendrier semaine

Comment utiliser le calendrier d’éveil et le semainier ?

Difficile pour un jeune enfant de comprendre le temps qui passe, tant il vit dans le moment présent. Pour construire avec lui cette notion, qui sera abordée tout au long de ses premières années d’école, rien de mieux que d’instaurer des rituels qu’on mettra en avant : c’est le matin qu’on se lève, le soir qu’on lit une histoire… Un calendrier d’éveil ou un semainier devient alors le support ludique idéal pour illustrer la succession des activités de la journée, de la semaine ou des saisons. Ils permettent à l’enfant de se situer visuellement dans le temps et de s’approprier progressivement des repères temporels, puisque c’est lui qui manipule les différents éléments du calendrier ou du semainier. Sans oublier que ces moments partagés sont l’occasion d’apprendre et d’enrichir son vocabulaire.

Calendrier d’éveil et semainier : des compétences complémentaires

Le calendrier d’éveil permet plus particulièrement de développer les notions de succession des saisons, des mois, des jours de la semaine et des dates. Il existe de nombreux modèles très colorés et attrayants en tissu ou en carton avec des étiquettes modulables magnétiques ou à bandes adhésives. Chaque jour, l’enfant construit la date et se situe dans le déroulement de l’année. Certains modèles ajoutent même une partie « météo du jour ». Le semainier permet à l’enfant de construire la notion de chronologie en plaçant des représentations des différentes activités de la journée et de la semaine. Il s’agit d’une des premières compétences que l’école aura soin de faire acquérir à l’enfant, si ce n’est déjà fait. Quand vais-je à l’école ? À la cantine ? Quand papa et maman viennent-ils me chercher ? D’autant que ce support est évolutif : à partir de 3 ans, pour les notions les plus simples, aux plus grands, pour apprendre à organiser sa semaine.

Construire des repères temporels et partager des moments ludiques

Outre cette qualité d’apprentissage, le calendrier d’éveil et le semainier constituent de formidables moments d’échanges avec son enfant où l’on raconte les fêtes de famille, les vacances à la mer et autres anecdotes liées à notre propre enfance. Alors pourquoi ne pas en faire un moment ludique ?


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Cahier de texte : une alternative souvent scolaire au calendrier

Agenda personnel et professionnel : organisation sans faille ?

Ephéméride : registre pour organiser son quotidien

Calendrier numérique : outil complémentaire au calendrier classique