Célébrer l’arrivée de l’été avec une fête civile dédiée au 7e art

La Fédération Nationale des Cinémas Français, la FNCF, est à l’origine d’une fête civile parmi les plus importantes pour le 7e art, à savoir la Fête du Cinéma. Depuis 1985, le mois de juin voit ainsi, non seulement l’arrivée de l’été, mais aussi des millions de spectateurs dans les salles obscures.

fête cinéma

La FNCF à l’origine de la Fête du Cinéma

La première Fête du Cinéma a été proposée le 14 juin 1985. La Fédération Nationale des Cinémas Français, la FNCF, est à l’origine de cette initiative, à laquelle a pris part le ministère de la Culture. En 2004, BNP Paribas devient partenaire de la FNCF, avant d’en devenir partenaire exclusif en 2007 pour la Fête du Cinéma, mais aussi pour le Printemps du Cinéma et pour la Rentrée Cinéma BNP Paribas. Désormais, cet événement culturel commence chaque dernier dimanche de juin.

Les évolutions de la Fête du Cinéma du mois de juin

Au fil de ses différentes éditions, cet événement culturel a évolué. Appelé « Le Jour le plus long du cinéma » lors de sa création à 1992, ce n’est qu’alors qu’il est renommé « La Fête du Cinéma », avec une durée plus longue, passant de 1 à 3 jours. De 2009 à 2011, cette durée est augmentée, pour s’étaler sur 7 jours, avant de diminuer à 4 jours depuis 2012. Les tarifs, eux aussi, évoluent avec le temps. Un passeport permettait initialement d’accéder à toutes les séances de cinéma pour 1 franc jusqu’en 1992. Dès lors, le tarif augmente, pour passer à 10 francs, soit 1,50 € lors du changement de monnaie, mais sur trois jours. De 2009 à 2011, le tarif passe à 3 € pour compenser l’allongement de la durée de l’événement à 7 jours. Il diminue à 2,50 € en 2012 avec le changement de durée sur 4 jours, pour passer à 3,50 € en 2013, et à 4 €

Une fréquentation de cette fête civile dédiée au 7e art toujours exceptionnelle

Si les formules et les tarifs changent avec les années, la fréquentation, quant à elle, se chiffre toujours, et ce depuis la toute première édition, en millions de spectateurs. Malgré certaines variations en fonction des dates et d’autres événements, elle réunit en moyenne 3 millions de personnes dans les salles, et revendique ainsi, depuis sa création, presque 90 millions d’entrées.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Fête de la musique : date du 21 juin par le ministère de la Culture

Fête des voisins : immeubles en fête le dernier vendredi de mai

Nouvel An : festivités et dates variables selon les calendriers

Fête des mères célébrée en mai pour des femmes exceptionnelles

Fête des pères en juin pour honorer des hommes hors du commun

Fête des Lumières de Lyon : un événement annuel autour du 8 décembre

Halloween : date du calendrier, origine et histoire de cette fête

Nuit des musées : à noter sur votre calendrier culturel

Journées du patrimoine : rendez-vous de la culture de septembre