Quand les célébrations religieuses deviennent civiles

Chaque jour de notre calendrier contemporain est occupé par une ou plusieurs fêtes. Certaines célébrations sont majeures et font l’objet de jours fériés, d’autres appartiennent au folklore du pays. Les festivités religieuses côtoient les fêtes civiles, pouvant même se confondre.

fête pâquesUn calendrier au rythme de festivités majeures et de jours fériés

Notre calendrier est riche de jours fériés alloués aux fêtes, dont le mois de mai en est sans conteste le meilleur représentant sur l’année. Généralement d’origine chrétienne, ces fêtes sont devenues au fil du temps des célébrations civiles, marquées aussi par les populations athées ou pratiquant des religions différentes. Ainsi Noël et Pâques, fêtes chrétiennes majeures sont célébrées par le pays tout entier et font l’objet de retrouvailles en famille autour d’un bon repas et de rituels ancestraux.

sapin noëlCes fêtes civiles qui ponctuent l’année

Outre les principales fêtes évoquées, de nombreuses autres figurent dans le calendrier, issues d’une plus ou moins longue tradition française. C’est le cas de la Sainte Catherine qui célébrait les Catherinettes : les jeunes filles de plus de 25 ans non encore mariées. Saint Nicolas est synonyme de friandises et de fête dans certaines régions le 6 décembre, pour récompenser les petits enfants qui le seront encore davantage quelques jours plus tard, à Noël. Le Nouvel An est l’occasion de fêter avec ses amis le passage à une nouvelle année, en prenant au passage les meilleures résolutions !

Les fêtes juives célèbres : du calendrier hébreu au calendrier grégorien

Hanouka est une grande fête de famille qui dure huit jours en décembre : elle est l’une des principales célébrations juives du calendrier. D’une durée équivalente, Pessa’h a lieu en avril. Troisième fête majeure, Roch Hachana est célébré en octobre sur trois jours.

Les fêtes musulmanes : un calendrier défini en fonction de l’hégire

Le jeûne des musulmans se tient au moment du Ramadan, période au cours de laquelle aucun aliment ni boisson ne doit franchir les lèvres au cours de la journée. Parmi les fêtes musulmanes célèbres, L’Aïd al-fitr marque la fin du Ramadan au cours de trois jours de célébration. L’Aïd al-Kebir est synonyme de sacrifice : un mouton est tué pour l’occasion.

Les fêtes chrétiennes, catholiques, protestantes et orthodoxes du calendrier

Le triptyque des principales célébrations chrétiennes est sans conteste articulé autour de Pâques, l’Ascension et Noël. Elles sont devenues en France de vraies fêtes civiles : les familles s’offrent du chocolat à Pâques, des cadeaux à Noël et font le pont au moment de l’Ascension. Les dates de ces fêtes se trouvent être fériées dans le calendrier civil.

Les fêtes civiles : des événements multiples et variés dans le calendrier

En France, les fêtes civiles sont nombreuses et sont souvent à l’origine d’entreprises commerciales ou de décisions de l’État. Ainsi la fête du cinéma célèbre le septième art, Halloween rend hommage aux morts d’après les traditions américaines, le Nouvel An permet de célébrer le passage à une nouvelle année ou encore la fête de la musique autorise les Français à faire la fête jusqu’au bout de la nuit.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Le calendrier : l’histoire de la maîtrise du temps par l’homme

Alternatives au calendrier classique adaptées aux envies de chacun

Saints célèbres de notre calendrier : entre tradition et religion

Petit tour du monde des calendriers : en quelle année sommes-nous ?