Les cadrans automatiques ont révolutionné les desseins des édifices publics

Depuis le 14e siècle, le nombre de cadrans placé sur des monuments publics n’a cessé d’augmenter, passant progressivement du statut d’horloges d’édifices ou de clochers à celui de monuments célèbres pour les plus majestueux. À leurs débuts, la précision de leurs mécaniques variait de plusieurs heures par jour et le mouvement automatique était fragile et peu fiable.

Quels sont l’origine et le fonctionnement d’une horloge mécanique ?

L’inventeur serait le pape Sylvestre II, au 10e siècle. Son idée est de mesurer les heures d’égale longueur toute l’année. Les premières horloges entièrement mécaniques, placées sur des édifices, n’apparaitront qu’à la fin du 12e siècle. Comme tout mouvement mécanique, l’horloge fonctionne grâce à une source d’énergie.

La force motrice est procurée par de lourds poids, qu’il fallait remonter à la force des bras à l’aide d’une manivelle.

C’est la chute de ces poids, au rythme lent du pendule, qui transmet son énergie à l’ensemble du rouage, composé lui-même de roues dentées et de pignons.

L’organe régulateur est un balancier dont la durée d’oscillation doit être aussi constante que possible.

L’affichage est composé d’un cadran et d’une aiguille (la deuxième aiguille n’arrivera que bien plus tard) et peut être double : soit un cadran fixe et une aiguille mobile, soit une aiguille fixe et un cadran rotatif.

Le remontage et l’entretien de ces horloges étaient confiés à un gardien, car leur autonomie n’était que de 6 à 12 heures.

horloge mécanique

Quelques horloges célèbres de notre patrimoine mondial

En Europe :

En France :

Monuments parisiens :

Strasbourg :

Les cadrans exposés sur les édifices organisaient la vie de la communauté

Les premières horloges d’édifices sont apparues dans les monastères à la fin du Moyen Âge et permettaient d’indiquer l’heure de la prière. Dans les campagnes, les différentes sonneries des clochers permettaient de connaître l’heure pendant les travaux des champs.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Horloges astronomiques : monuments techniques et historiques

Jacquemart : un personnage pour rythmer les heures de l’horloge

Beffroi : monument témoin d’une indépendance communale historique