Des jours internationaux de commémoration

Importantes ou insolites, les journées mondiales de commémoration rythment le calendrier numérique. Si certaines fêtes sont synonymes de belles et grandes causes, d’autres sont commerciales ou humoristiques : tour d’horizon sur les jours internationaux les plus symboliques.

journée mondiale

Les journées mondiales de fêtes

Certaines journées sont purement festives : c’est le cas de la journée de la bière, de l’orgasme ou encore de la procrastination. On recense aussi la journée mondiale du chat et également celle du chat noir : pour les entreprises et les associations, les thèmes festifs sont l’occasion de communiquer autour de contenus en lien avec le sujet. Ainsi, la SPA organise des journées particulières pour la journée mondiale des chats noirs par exemple.

Les journées mondiales culturelles

La culture est à la fête grâce aux journées mondiales : dans un pays où l’exception culturelle est reine, les arts sont célébrés sans faute. Ainsi le cinéma est fêté deux fois, lors de la journée mondiale du cinéma d’animation et celle du cinéma indépendant. Le chant choral, la musique, le théâtre, la danse, le livre… tous les arts sont représentés dans le calendrier mondial.

Les journées mondiales de la santé

Dans le calendrier des journées mondiales, 41 jours sont dédiés à la santé grâce à l’OMS. Une opportunité pour mettre en lumière certaines pathologies : ostéoporose, rein, diabète, Alzheimer… Les maladies évoquées sont nombreuses, physiques ou mentales. Certaines journées sont connues de tous, comme le 1er décembre, jour de lutte contre le SIDA, ou encore le weekend de campagne de dons du Téléthon qui a lieu début décembre.

Les journées mondiales de lutte contre l’oubli et d’action

Des journées mondiales ont été instaurées pour célébrer les grandes causes, comme la journée mondiale de la charité, de la lutte contre l’esclavage des enfants ou de l’éducation. Le climat, les personnes handicapées ont également leur journée : les associations en profitent pour inviter le public à une réflexion et surtout, appeler à l’action. Ces journées peuvent permettre aussi de ne pas oublier certains événements marquants de l’histoire, comme la journée de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda ou du souvenir de la traite négrière et de son abolition. Pour la communauté internationale, ces jours interviennent comme des commémorations mondiales pour ne pas oublier des événements qui nous concernent tous.

L’origine des jours de commémoration internationaux

Mais qui valide les journées mondiales ? Personne. En fait, les grandes organisations peuvent proposer des commémorations, leur importance étant déterminante. Dans le cas de l’ONU, de l’UNESCO ou de l’OMS, les journées sont décidées et officialisées aisément. Certains jours mondiaux ont été proposés par les églises, les collectifs, les entreprises…


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Calendrier électoral : dates fondamentales des scrutins politiques