Le calendrier maya : un calendrier mésoaméricain

Parmi les calendriers solaires les plus célèbres figure le calendrier maya, qui appartient à la famille des calendriers dits “mésoaméricains”.

Ces derniers présentent la particularité d’être composés de deux calendriers distincts, l’un religieux et l’autre civil.  Cette utilisation de deux calendriers distincts est une des caractéristiques communes aux différentes civilisations précolombiennes.  Le calendrier maya est ainsi composé d’un calendrier religieux de 260 jours, le “bucxok”, d’un calendrier solaire de 365 jours le “haab”, ainsi que du “compte long”, qui faisait le lien entre les deux précédants par une datation des années.

maya

Le Tzolkin ou bucxok : le décompte divin du temps

La religion était tellement ancrée dans la société maya qu’un calendrier religieux doublait le calendrier solaire civil.

Ce calendrier religieux, le Tzolkin, était basé sur un cycle de 13 séries de 20 jours, pour un total de 260 jours. Chaque jour était associé à un phénomène, à une plante ou à une personne. Voici la liste des 20 jours du calendrier religieux maya, tous porteurs d’un symbole :

Le jour du nénuphar, du vent, de la nuit ,du mais, du serpent céleste, de la  mort, du cerf, de vénus, de l’eau, du chien, du singe, de la pluie, du mais, du jaguar, de l’aigle, de la cire, de la terre, du silex, de la tempête, et enfin du seigneur.

Le Haab : un calendrier solaire

Il est composé de 18 périodes, assimilables à des mois, de 20 jours. A ce total de 360 jours viennent s’en ajouter 5 autres, les Uayeb, qui étaient jugés à risque, comme peut l’être un vendredi 13.

La question de savoir si les mayas utilisaient les années bissextiles n'a, à l'heure actuelle, pas encore trouvé de réponse.

Le système du compte long

Le système du compte long est une spécificité maya visant à décompter le nombre d’années écoulées depuis la date de création du monde selon la mythologie maya. Si la plupart des calendriers mésoaméricains comprenaient, tout comme le système maya, un calendrier religieux de 260 jours et un calendrier solaire de 365 jours, seuls les mayas avaient un calendrier visant à dater le nombre d’années écoulées.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Calendrier grégorien : D’où vient-il ? Histoire et origines

Calendrier républicain : le calendrier des révolutionnaires Français

Calendrier maçonnique, un compte à la fois grégorien et julien

Calendrier bouddhiste en Asie basée sur un cycle luni-solaire