La Saint-Sylvestre : une fête civile et une fête religieuse

Le Nouvel An marque le passage d’une année à l’autre. S’il peut être célébré comme une fête civile, il représente aussi une fête religieuse en fonction des calendriers de référence. Qu’il soit célébré à la Saint-Sylvestre ou à une autre date, il est toujours l’occasion de mémorables festivités.

Nouvel an

 Le Nouvel An et les festivités en France

En France, la célébration de la nouvelle année a lieu au moment du passage à l’année civile suivante, suivant le calendrier grégorien. Le 31 décembre au soir, il est ainsi de tradition de se réunir avec ses proches pour fêter l’arrivée du 1er janvier. Le repas du premier jour de l’année se partage le plus souvent en famille, une occasion de présenter ses vœux pour la nouvelle année. Les étrennes constituent une autre tradition des festivités de la Saint-Sylvestre. Héritage de la Rome antique, elles consistent à donner une somme d’argent aux enfants ou au personnel de maison, ce qui s’est élargi à certains métiers comme les concierges ou encore les facteurs. La modernisation de ces festivités et le développement du tourisme incitent désormais certains à profiter de l’occasion pour voyager et célébrer ailleurs ce passage à la nouvelle année.

Le Nouvel An dans les autres calendriers

Le calendrier grégorien n’est pas universellement adopté. D’autres ne suivent pas son découpage, ce qui implique un changement d’année à une date différente. Le calendrier chinois, luni-solaire, s’achève avec la Fête du printemps, dont la date varie. L’horoscope chinois suit d’ailleurs ce calendrier, avec des signes selon les années. Ces festivités surviennent, en fonction des années, entre le 21 janvier et le 20 février. L’Hégire, qui rappelle l’exil du prophète Mahomet de la Mecque en 622, correspond au Nouvel An musulman. C’est à cette date que commence l’année hégirienne du calendrier musulman, basé sur un cycle de douze mois lunaires. Ainsi, en 2015, c’est le passage à l’année 1437 qui a été célébré, passage qui se décale d’année en année de dix à onze jours. Rosh Hachana, littéralement « tête de l’année », correspond au Nouvel An juif, au changement d’année sur le calendrier hébreu. Selon les années, elle est célébrée au mois de septembre ou au mois d’octobre du calendrier grégorien. En 2015, les juifs ont ainsi célébré le passage à l’an 5776 de leur calendrier.

Qui était Saint Sylvestre ?

Saint Sylvestre était un pape du IVe siècle. Fêté le 31 décembre, il est l’un des premiers saints canonisés à ne pas avoir subi le martyre.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Fête de la musique : date du 21 juin par le ministère de la Culture

Fête des voisins : immeubles en fête le dernier vendredi de mai

Fête du Cinéma : dernier dimanche de juin

Fête des mères célébrée en mai pour des femmes exceptionnelles

Fête des pères en juin pour honorer des hommes hors du commun

Fête des Lumières de Lyon : un événement annuel autour du 8 décembre

Journées du patrimoine : rendez-vous de la culture de septembre

Nuit des musées : à noter sur votre calendrier culturel

Halloween : date du calendrier, origine et histoire de cette fête