Saint Bernard protège les alpinistes et les skieurs

Dans notre calendrier, le 15 juin est l’occasion de célébrer le patron des montagnards, saint Bernard. Pourvoyeur d’abri aux voyageurs alpins de son vivant, il est depuis le début du XXe siècle le protecteur des habitants de la montagne, des alpinistes, des skieurs, et d’une manière générale de tous ceux qui passent par les sommets.

La vie du patron des montagnards

Bernard de Menthon, devenu saint Bernard, est né au début du XIe siècle. Il rejoint les chanoines réguliers, où il occupera le poste d’archidiacre. Prédicateur itinérant, il parcourt les Alpes afin de prêcher la parole chrétienne. C’est dans ces mêmes montagnes qu’il fonde les hospices qui seront nommés plus tard Grand-Saint-Bernard et Petit-Saint- Bernard. Le but de ces refuges est de sécuriser les Alpes en offrant un abri aux alpinistes. Le premier hospice est construit avec les pierres du monastère de Bourg-Saint-Pierre. Au début, les constructions ne faisaient que 4,5 m², puis un plus grand bâtiment de 243 m² a été érigé. Bernard de Menthon serait mort de maladie en 1081, bien que cette date soit controversée.

montagnard

Son inscription au calendrier chrétien

Plusieurs cas de miracles ayant eu lieu sur la tombe de Bernard de Menthon ont été rapportés. Pour cette raison, il a été canonisé en 1123 par l’évêque de Novare, Richard. Il faudra attendre l’année 1681 pour que saint Bernard soit ajouté au calendrier des saints de l’église, la décision incombant au bienheureux Innocent XI, anciennement évêque de Novare lui aussi. Enfin, en 1923, le pape Pie XI déclare saint Bernard patron des alpinistes, des habitants et voyageurs des Alpes.

L’origine du nom du chien Saint-Bernard

Le chien Saint-Bernard trouve son origine vers le saint du même nom. En effet, les chanoines de l’hospice du Grand-Saint-Bernard utilisaient cette race de chiens pour la garde, la défense et le sauvetage des alpinistes. Son intelligence et son sens de l’orientation sont de précieux outils pour la recherche des personnes disparues. Il se dit aussi qu’il serait capable de prévoir les tempêtes de neige et les avalanches et de détecter si une personne ensevelie sous la neige est toujours vivante.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saints de glace : les 11, 12 et 13 mai sur le calendrier

Boulangers et bouchers, à chacun son Saint Patron : qui sont-ils ?

Saints patrons des voyageurs et taxis : Saint Fiacre & St Christophe

Quels saints patrons veillent sur les médecins et les chirurgiens ?

Saint patron protecteur des informaticiens