La célébration de Santo Stephano prolonge les fêtes de fin d’année

En faisant un petit tour des saints fêtés par nos voisins, la célébration de la Saint-Étienne, appelé Santo Stephano, attire particulièrement notre attention, puisqu’elle permet aux Italiens de prolonger la fête de Noël le 26 décembre. De quoi terminer l’année en douceur, car cette date constitue le dernier jour férié du calendrier.

26 Décembre

Saint-Étienne, membre de la première communauté chrétienne et premier martyr

Étienne est considéré par les chrétiens comme le premier martyr, lapidé en l’an 36 pour avoir servi le Christ et défendu sa parole. Juif helléniste, il aurait reconnu le Christ comme étant le messie et apparaît dans les Actes des Apôtres. Condamné par le Sanhédrin pour blasphème, il est exécuté « l’année de l’Ascension du Seigneur, au mois d’août suivant, au début du troisième jour », selon le chroniqueur italien Jacques de Voragine. De nombreux miracles lui sont reconnus, relatés dans différentes hagiographies datant du Moyen- Âge. Ses reliques, découvertes en 415 par un dénommé Lucien, prêtre à Caphar-Gamala à la suite d’un songe, sont éparpillées dans toute l’Europe, notamment en Italie où son culte se répand de Venise à Florence.

Une fête célébrée en l’honneur d’un saint serviteur du Christ

La commémoration de Santo Stephano, en Italie, est un jour férié depuis 1947. Elle a longtemps eu lieu le 3 août, date de la découverte de ses reliques. Le 26 décembre, lui, a été imposé récemment par le pape Jean XXIII dans les années 70, notamment pour souligner la proximité de Saint Étienne avec le Christ dont on célèbre la naissance à Noël. Le 26 décembre est l’occasion pour les Italiens de profiter des cadeaux de Noël, de rendre visite à leurs familles ou d’admirer des crèches vivantes. C’est aussi le point de départ de festivités qui se prolongent jusqu’à l’Épiphanie, le 6 janvier, où l’on brûle la Befana, figure folklorique bienveillante.

Santo Stephano, Saint-Étienne, Lá Fhéile Stiofán, une célébration de fin d’année

La Saint-Étienne est fériée dans de nombreux pays d’Europe centrale et de l’Est, mais aussi en Irlande où les chrétiens écoutent des cantiques de Noël chantés dans les rues. C’est également un jour chômé en Alsace et en Moselle, survivance d’une coutume supprimée en France pendant l’annexion.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saint Patrick fête religieuse devenue une tradition populaire.

Saint-Martin fête allemande : jour marquant du calendrier germanique

Fête de Saint Jordi en Catalogne et sa journée mondiale du livre

Saint-Basile : Première fête du calendrier grec avec le Nouvel An

Sainte-Lucie illumine le calendrier de fin d’année en Scandinavie