Le 23 avril, le calendrier chrétien d’Espagne rencontre le patrimoine mondial

Parmi les saints les plus célèbres en Europe, Sant Jordi ou Saint George, patron des libraires, est traditionnellement célébré en Catalogne. En ce 23 avril, les hommes offrent une rose à leur dame, et en échange, depuis quelques années, elles leur remettent un livre. L’UNESCO, s’inspirant de l’Espagne, a promulgué cette fête journée mondiale du livre.

Saint Jordi

Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Spain.Barcelona.Diada.Sant.Jordi.Ramblas.06.Florista.JPG

Sant Jordi, saint patron de la Catalogne, célébré depuis le Moyen-Âge

Georges de Lydda meurt en martyr de la chrétienté en 303, décapité après de nombreuses tortures. La légende raconte que Saint Georges, né en Cappadoce, vainquit un dragon qui terrorisait la ville de Silène avec l’aide spirituelle du Christ et convertit les habitants. Mais les édits de Dioclétien contre les chrétiens eurent raison de lui. Terrasser le dragon porte une signification toute symbolique : elle est la victoire de la foi et du bien sur le démon et le mal. Saint George devient donc le patron de la chevalerie, représenté sur un destrier blanc, cimeterre à la main. Célébré dans de nombreux pays, Sant Jordi devient le saint patron de l’Aragon et de la Catalogne où l’une des distinctions honorifiques porte son nom, la creu de Sant Jordi.

En Catalogne, Sant Jordi fête les amoureux, les roses et les livres

Livre et rose

La Légende dorée, écrite par Jacques de Voragine au XIIIe siècle, adapte la légende de Saint Georges et ajoute un épisode typique de la littérature de chevalerie où le sang du dragon donne naissance à une rose que Saint Georges offre à la princesse en détresse qu’il doit sauver. Depuis le Moyen-Âge, en Catalogne, on perpétue cette offrande, notamment en organisant des foires aux roses le jour de la commémoration du saint. Peu à peu, Sant Jordi s’impose comme le symbole de l’identité catalane, notamment sous l’influence du mouvement littéraire Renaixença au XIXe siècle et d’éditeurs barcelonais du XXe siècle, associant Sant Jordi et diffusion de la culture et de la langue catalane. Depuis, les hommes offrent des roses aux femmes, qui leur remettent en retour un livre ; Montblanc, petite commune médiévale, et Barcelone notamment, vibrent sous les marchands de roses et les salons du livre.

D’Espagne au calendrier mondial, le 23 avril devient la journée du livre

Hasard des calendriers, deux écrivains appartenant au patrimoine de l’humanité ont disparu le 23 avril 1616, Cervantès, catalan, et Shakespeare. L’UNESCO choisit donc cette date pour instituer une « journée mondiale du livre et des droits d’auteurs » en 1995.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saint Patrick fête religieuse devenue une tradition populaire.

Saint-Martin fête allemande : jour marquant du calendrier germanique

Saint-Étienne se fête le 26 décembre dans le calendrier chrétien

Sainte-Lucie illumine le calendrier de fin d’année en Scandinavie

Saint-Basile : Première fête du calendrier grec avec le Nouvel An