Histoire de Saint-Nicolas fêté le 6 décembre

Parmi les saints les plus célèbres du calendrier, Saint-Nicolas, dont la fête a lieu le 6 décembre, est le plus attendu des enfants du Nord-Est de la France et de beaucoup de pays d’Europe. Pains d’épices et friandises seront les récompenses distribuées aux plus sages durant l’année par le patron des écoliers, à moins que le Père Fouettard n’apparaisse…

Saint Nicolas

Saint-Nicolas, un saint vénéré en Lorraine depuis le Xe siècle

Nicolas de Myre, appelé également Nicolas de Bari, est né entre 250 et 270 en Asie Mineure et fut évêque. Grâce à une relique déposée au Xe siècle à Saint-Nicolas-de-Port, au sud de Nancy, il devint rapidement le Saint Patron de la Lorraine, et son culte se répandit au-delà de ses frontières, notamment outre-Rhin, puis en Europe du Nord et de l’Est. De nombreux miracles lui sont associés, mais la légende traditionnelle des enfants au saloir raconte comment le saint évêque a ressuscité trois enfants découpés en morceaux par un boucher peu amène. Saint-Nicolas devint donc le patron des écoliers, mais également celui de nombreuses corporations ou groupes tels que les prisonniers, les avocats, les kinésithérapeutes, les célibataires et les navigateurs.

Saint-Nicolas, une fête traditionnelle récompensant les enfants

Si les traditions changent d’un pays d’Europe à l’autre, présentant des spécificités locales typiques, récompenser les enfants sages reste le point commun à toutes ces célébrations. À Saint-Nicolas-de-Port, une procession aux flambeaux organisée le 6 décembre, date supposée de la mort du saint, reste le point fort du calendrier liturgique. Mais cette tradition perdure également dans les autres villes lorraines où défilés et visites dans les écoles sont l’occasion de grandes festivités. Saint-Nicolas, accompagné de son âne, y distribue pains d’épices et friandises aux écoliers sages. Quant aux enfants peu méritants, ils sont punis par le sombre Père Fouettard, qui leur offre une verge.

Fêtes de fin d’année : du saint patron des écoliers au père Noël

Notre actuel père Noël n’est autre que l’héritier de cette traditionnelle figure de Saint-Nicolas. Ce sont les migrants hollandais du XIXe siècle qui importèrent aux États-Unis la figure de « Sinter Claes », traduction de Saint-Nicolas, qui deviendra par déformation « Santa-Claus ». La publication en 1823 du poème « The night before Christmas » a parfait le mythe.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saint Valentin : une date du calendrier soulignée en rouge passion

Fête de Sainte-Catherine : la plus féminine des fêtes du calendrier

Saintes Glaces : date symbole pour la fin du gel des cultivateurs

Saints innoncents : calendrier chrétien des fêtes de Noël

Jeanne d’Arc : Sainte chrétienne et mère de la nation française

Célébrer la fête de Saint Michel le 29 septembre : ange gardien

Saint Pierre, proche du Christ et gardien des portes du Paradis

Sainte Marie, mère du Christ dans le calendrier liturgique

Feux de la Saint-Jean pour fêter le retour des beaux jours

Saint-Louis fêté par notre calendrier : roi français, juste et pieux

Petit tour des principaux saints fêtés par nos voisins d’Europe