Une figure mythique des calendriers liturgique et civil : la Pucelle d’Orléans

Célébrer Jeanne d’Arc est à l’image de sa vie : complexe. Il s’agit bien évidemment d’une des saintes les plus célèbres du calendrier liturgique et civil, mais la date de sa célébration dépendra du positionnement personnel que vous adopterez face à la Pucelle d’Orléans : sainte de l’Église catholique, sa mort est commémorée le 30 mai ; mère de la nation française, elle se fête le deuxième dimanche de mai.

Jeanne d'Arc

Jeanne d’Arc, une vierge légendaire qui a écrit l’Histoire de France

Beaucoup d’incertitudes et de fantasmes entourent encore la vie de Jeanne d’Arc. Elle serait née le 5 ou le 6 janvier 1412 à Domrémy en Lorraine dans une famille paysanne, en pleine guerre de Cent Ans. Très pieuse, elle aurait entendu des voix de saints lui enjoindre de libérer la France de l’occupation anglaise. Malgré les réticences de sa famille, elle réussit à rejoindre le dauphin, futur Charles VII, à Chinon, et à obtenir de lui la permission de se rendre à Orléans afin de briser le siège de la ville tenue par les Anglais. La reddition de l’ennemi de la France, dans la nuit du 7 au 8 mai 1429, lui offre une première victoire éclatante, mais également une haine tenace du camp anglais. Cet épisode permet à Jeanne d’Arc de convaincre Charles d’être sacré roi de France le 17 juillet 1429, à Reims, selon la coutume. Elle est faite prisonnière quelques mois plus tard, échouant à libérer Paris. Vendue aux Anglais, elle est jugée pour hérésie et brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431.

Jeanne d’Arc, un mythe militaire, religieux et politique sans cesse revisité

Quelle étonnante jeune pucelle, capable d’enthousiasmer une armée entière et de l’amener à la victoire. Que de débats historiques autour de cette jeune femme devenue mythe de son vivant, presque aussi vite oubliée, pour redevenir une figure de la chrétienté et de la nation française au début du XXe siècle. L’Église catholique révisera son procès dès 1456, mais elle ne sera canonisée qu’en 1920 et proclamée sainte patronne secondaire de France qu’en 1922. Certes son nom reste associé au sacre de Charles VII, mais son action ne semble que symbolique sur la victoire définitive vingt ans plus tard, et surtout son mysticisme aurait été exploité par le camp français pour asseoir un roi de « droit divin » dont la légitimité était discutée. Néanmoins, l’historien Michelet, en 1841, en fait une héroïne incarnant le peuple, capable de cristalliser le sentiment national. Dès lors, historiens et politiciens s’emparent de la jeune pucelle pour en faire tour à tour une figure traditionnelle de gauche comme de droite. En 1920, une loi institue enfin le deuxième dimanche de mai jour de la fête républicaine de Jeanne d’Arc, l’établissant mère de la nation. Depuis, une cérémonie militaire a lieu traditionnellement devant sa statue équestre, place des Pyramides, à Paris.

Les fêtes de la Pucelle d’Orléans, à la croisée du liturgique et du civil

Orléans fête la délivrance de la ville depuis près de 600 ans. Traditionnellement, le président nouvellement élu est invité à y assister. Les réjouissances ont certes évolué au cours des siècles, mais l’essentiel de la commémoration célèbre l’entrée de Jeanne d’Arc dans la ville par un défilé de différentes organisations en tenue de cérémonie.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saint Valentin : une date du calendrier soulignée en rouge passion

Fête de Sainte-Catherine : la plus féminine des fêtes du calendrier

Saintes Glaces : date symbole pour la fin du gel des cultivateurs

Fête Saint-Nicolas : tradition encore vivace du calendrier

Saints innocents : calendrier chrétien des fêtes de Noël

Célébrer la fête de Saint Michel le 29 septembre : ange gardien

Saint Pierre, proche du Christ et gardien des portes du Paradis

Sainte Marie, mère du Christ dans le calendrier liturgique

Feux de la Saint-Jean pour fêter le retour des beaux jours

Saint-Louis fêté par notre calendrier : roi français, juste et pieux

Petit tour des principaux saints fêtés par nos voisins d’Europe