La Norvège et la Suède célèbrent joyeusement Sankta

Lucia le 13 décembre « Dans notre noir logis paraît, couronnée de lumière, Sainte Lucie ». C’est avec ce chant connu dans toute la Norvège et la Suède que la Scandinavie fête, le 13 décembre, Sankta Lucia. Les jeunes femmes, tout de blanc vêtues et coiffées de bougies, défilent en son honneur, suivies par de petits lutins, lanternes à la main. Une célébration lumineuse pour une des saintes les plus célèbres du calendrier scandinave.

Sainte Lucie

Sainte Lucie, une vierge martyre honorée pour sa grande bonté

Lucie de Syracuse est un des nombreux martyrs chrétiens victimes des représailles de Dioclétien au IVe siècle. Née en Sicile, c’est à l’occasion d’un pèlerinage effectué à Catane pour guérir sa mère malade qu’elle a la révélation de son destin : Sainte Agathe lui prédit qu’elle sera « établie gardienne de la ville de Syracuse ». Sa mère guérie, elle décide de se consacrer au Christ et de distribuer ses biens aux pauvres. Son prétendant, désabusé, la dénonce au consul Pascasius qui lui inflige diverses tortures afin qu’elle renonce à sa foi. Mais elle semble inébranlable, malgré les différentes infamies expérimentées. Viol, écartèlement, bûcher, tout semble miraculeusement inopérant. Seul un coup d’épée a raison d’elle.

 En Scandinavie, Sainte Lucie apporte la lumière au cœur de l’hiver

Sainte Lucie est traditionnellement associée à la lumière, tout d’abord parce que son prénom dérive du latin « lux », la lumière. Mais c’est surtout un épisode de son martyr — les flammes de son bûcher refusant de la brûler — qui fera d’elle celle qui apporte lumière et chaleur aux périodes les plus froides et les plus sombres de l’année. C’est cette figure que célèbrent les Scandinaves le 13 décembre. Tout débute par l’élection d’une « Lucia », jeune fille élue par la communauté pour représenter Sainte Lucie et guider la procession en son honneur. Elle est coiffée d’une couronne de bougies, symboles d’espoir et de renouveau. Une procession de jeunes filles la suit, toutes vêtues de blanc et d’une ceinture rouge, tenant un cierge à la main. Viennent ensuite les jeunes garçons, déguisés en Rois mages, lutins ou « garçons étoilés », figures typiquement suédoises, tenant également une lanterne. Bien évidemment, la célébration est l’occasion d’entonner des chants de Noël et de distribuer des friandises aux enfants. On déguste également des brioches au safran, des pains d’épices ou des « Lussekatter » ou « Chats de Lusse », accompagnés de café ou de glögg, un vin chaud épicé.

Le 13 décembre, en Norvège, Lussi a laissé place à Sankta Lucia

Les Norvégiens ont adopté plus tardivement les traditions liées à une Sainte Lucie bonne et généreuse. Cette figure a remplacé une Lussi plus méchante et plus terrible. Troll, elle jouait de mauvais tours à tous ceux qui ne s’étaient pas barricadés lors de cette longue nuit noire. Et elle affectionnait particulièrement les enfants pas sages.

Prochaine date de la Sankta Lucia


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Saint Patrick fête religieuse devenue une tradition populaire.

Saint-Martin fête allemande : jour marquant du calendrier germanique

Saint-Étienne se fête le 26 décembre dans le calendrier chrétien

Saint-Basile : Première fête du calendrier grec avec le Nouvel An