Le décompte de l’année en Orient selon le calendrier Chantarakati

Le calendrier thaï s’appuie sur le bouddhisme et suit le cycle lunaire. Le calendrier grégorien ayant été adopté en 1888, la vie civile est rythmée par celui-ci. Cependant, durant l’année, les fêtes religieuses continuent de dépendre du calendrier Chantarakati propre à l’Orient.

thailande

Le bouddhisme à l’origine du calendrier thaï

Le calendrier thaï, aussi appelé calendrier Chantarakati, est un calendrier bouddhiste. Il débute 543 ans avant la naissance de Jésus Christ, et le nombre des années est donc supérieur d’autant. Ainsi, l’année 2016 du calendrier grégorien correspond-elle à l’année 2559 dans le calendrier thaï. Le calendrier thaï est lunaire, c’est-à-dire qu’il se base sur ce cycle et non sur celui du Soleil. Il comporte douze mois comptant alternativement 29 et 30 jours. Le mois commence dès le premier croissant de Lune visible après la nouvelle Lune. Il se décompose en deux temps, celui de la Lune montante, kuen, et celui de la Lune descendante, raem.

Calendrier grégorien pour le civil, calendrier lunaire pour le religieux

En 1888, les Thaïlandais adoptent officiellement le calendrier solaire grégorien. L’ensemble des événements civils est donc désormais daté en fonction de ce dernier. Cependant, les dates des fêtes religieuses continuent à être fixées en fonction du calendrier lunaire bouddhiste. Il convient donc, pour connaître les dates des célébrations et festivités, de se référer au calendrier thaï séculaire.

Les jours fériés en fonction du calendrier Chantarakati et du calendrier grégorien

Les jours fériés sont à l’image de l’utilisation des deux calendriers en Thaïlande. Ainsi, le Nouvel An est célébré le 1er janvier, la journée du roi le 6 avril et le jour de la Constitution le 10 décembre. Mais Wan Vaisakh Bucha est célébré lors de la pleine Lune du sixième mois lunaire, et Wan Khao Phansa le premier jour de la Lune descendante du huitième mois lunaire.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Calendrier musulman: cycle lunaire le plus répandu