Carnet de vaccinations : un calendrier à suivre avec attention

Le calendrier, quel qu’il soit, est un outil incomparable inventé par l’homme pour maîtriser le temps. Alors, n’oublions pas l’un des plus importants pour notre santé, le calendrier des vaccinations, élaboré pour nous protéger au mieux de certaines maladies. Pour être à jour, rien de tel qu’un suivi régulier chez notre médecin de famille.

vaccination

Les vaccinations, une longue histoire pour aboutir à un calendrier efficace

Le premier vaccin produit selon un protocole médical affirmé date du XVIIIe siècle : des centaines d’années et d’expérimentations ont été nécessaires pour se protéger efficacement contre la variole. Il a fallu ensuite près d’un siècle à Louis Pasteur pour en comprendre les ressorts, de l’inoculation de germes à l’immunité, et pour mettre au point des vaccins équivalents contre la rage, la fièvre typhoïde et la peste. Mais c’est évidemment au XXe siècle que les progrès ont été phénoménaux. Depuis lors, les pays appliquent une politique de vaccinations systématiques pour tenter d’éradiquer certaines maladies : un calendrier est mis au point pour que chaque personne puisse être protégée au mieux.

Le calendrier des vaccinations pour vérifier si l’on est à jour

Être à jour dans ses vaccins est indispensable pour se protéger soi, mais également pour protéger son entourage, notamment les personnes les plus fragiles, nourrissons ou seniors. Pour un suivi personnel optimal, rien de plus efficace que les conseils de son médecin traitant et la tenue de son carnet de santé pour y noter les dates auxquelles on est vacciné. Cependant, le ministère chargé de la santé et l’inpes publient sur Internet un calendrier complet revu tous les ans pour vous permettre d’être acteurs de votre santé. On vous y rappelle à quels âges on doit intervenir, avec les différents rappels, et pour quelle population, selon les risques auxquels vous êtes exposés. Rappelons que certains vaccins sont obligatoires, ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, ainsi que contre la fièvre jaune en Guyane, alors que d’autres sont recommandés, notamment contre les classiques maladies infantiles (coqueluche, rubéole, rougeole…) ou contre les différentes hépatites. Vous pourrez également savoir, selon votre profil – parents de nourrissons, seniors, grands voyageurs... – quels vaccins vous sont conseillés.

Un suivi plus ou moins régulier ? Continuons à nous protéger de ces maladies

Le rythme des rappels varie en fonction du type de vaccin, mais il faut savoir qu’un oubli ou un retard sur le calendrier ne remet pas tout le processus en cause. Il suffit de reprendre le programme des vaccinations là où il a été interrompu.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Jour férié civil ou religieux : héritage de l’Histoire de France

Calendrier liturgique romain : son découpage et ses années A, B et C

Calendrier œcuménique des principales dates des fêtes religieuses

Calendrier annuel des marques les plus célèbres