Dès la réservation, une protection financière à prévoir contre tout dommage lié à votre réception

Assurance salle des fêtes

La réservation d’un espace de réception pour votre mariage s’accompagne de formalités obligatoires d’assurance afin d’offrir au propriétaire une protection contre les dommages éventuels causés par la noce. Cette garantie financière, dite « location de salle », est souvent incluse dans votre contrat habitation ou dans le loyer. Elle peut aussi résulter d’une extension dédiée aux événements festifs.

Une assurance à souscrire pour couvrir votre responsabilité civile

Il est fréquent lors de la location d’une salle que l’assurance du lieu – même occupé temporairement - se révèle à votre charge. Cette protection obligatoire couvre votre responsabilité civile et peut se compléter, selon vos besoins, d’indemnisation contre des dommages plus spécifiques (incendie, explosion...).

Elle se voit généralement intégrée dans le contrat d’assurance-habitation d’un particulier sans coût supplémentaire. Si vous ne disposez pas de cet avantage, sollicitez une extension de garantie pour la durée de votre réception. Vous pouvez également opter pour une assurance uniquement consacrée à l’utilisation de salles collectives.

Une assurance comprise parfois dans le prix de la location de salle

Pour être certains de bénéficier d’une protection performante, un grand nombre de loueurs (notamment institutionnels) souscrivent eux-mêmes l’assurance de leur salle. Ils répercutent la prime dans le loyer demandé et se chargent de l’ensemble des démarches nécessaires. Le surcoût reste modéré, atteignant au maximum 10 % du tarif journalier.


Malgré sa simplicité, ce choix d’assurance engage toujours votre responsabilité : il importe donc de rester vigilant sur les termes du contrat de mise à disposition du lieu. Prenez le temps d’identifier les risques réellement couverts et renseignez-vous sur la franchise éventuelle.

Une attestation à présenter avant la réception

Si vous devez assurer le lieu de votre réception, n’oubliez pas de remettre au propriétaire l’attestation récapitulant les garanties souscrites. Ce document doit notamment préciser votre nom, les coordonnées de la salle et la durée de protection.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Quels sont les tarifs pour la location d’une salle de mariage ?

Trouver les bons contacts pour la location de votre salle de mariage

Quand réserver votre salle de récéption pour votre mariage ?

Quel équipement minimal pour la salle accueillant votre réception ?