Le coût des noces pour un jeune couple

Le budget global d’un mariage oscille entre 8 000 et 20 000 euros. Traditionnellement, la part qui revient aux futurs époux est minime, comparativement aux frais engagés par la famille. De nos jours, de plus en plus de jeunes couples mettent cependant un point d’honneur à prendre en charge le coût des noces. Entre tradition et modernité, le point sur les tendances actuelles.

budget mariage

La prise en charge traditionnelle des frais de mariage par les futurs époux

La plupart du temps, le coût du mariage est essentiellement partagé entre les familles des conjoints : entendre par là le prix des costumes, du bouquet de la mariée ainsi que le voyage de noces. Néanmoins, il revient souvent au marié de financer, au moins partiellement, l’achat des alliances, quand bien même le choix des bagues se fait en compagnie de sa dulcinée.

Les tendances actuelles : gestion autonome du budget de mariage

De nos jours, beaucoup de jeunes couples sont financièrement autonomes. Ils préfèrent gérer eux-mêmes leur budget et ne faire appel que partiellement à la famille. Quant aux futurs époux n’ayant pas forcément les moyens d’une autonomie financière, il arrive souvent qu’ils prennent les commandes de la cérémonie, privilégiant l’indépendance et la fête en petit comité au luxe et à l’éclat. Ainsi, le financement participatif, initié dans le domaine artistique, est une solution qu’adoptent bien des couples, pour financer par leurs propres moyens une fête dont ils veulent rester jusqu’au bout les auteurs. Enfin, un nouveau phénomène est en train de voir le jour : celui du mariage sponsorisé par des prestataires, en échange de la publicité faite par les couples eux-mêmes. 

Quel est l’intérêt d’une prise en charge du coût des noces par les jeunes couples eux-mêmes ?

S’ils peuvent financer eux-mêmes leurs noces, les futurs époux ne sont plus redevables envers personne : ils sont libres de choisir leurs invités, leurs prestataires et de façon générale d’organiser la réception comme bon leur semble. Les parents et amis sont toujours consultés, mais la pression est nettement moindre puisque c’est au couple que revient la décision finale.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Financer les frais de mariage : les familles, contributeurs majeurs

Quel est l’investissement financier des amis lors d’un mariage ?