Confier un rôle dans la cérémonie catholique à un garant de cet amour

Choisir ses témoins pour la cérémonie catholique n’est pas toujours chose aisée. Si la souplesse est de mise dans ce mariage religieux quant au choix des personnes, il s’agit de confier ce rôle de garant de l’amour du couple à un proche de confiance.

témoins de mariage

Qui peuvent être les témoins d’un mariage religieux ?

Les règles concernant le mariage religieux sont plus souples que celles du mariage civil en matière de choix de témoin. En effet, nul besoin qu’ils soient majeurs. Cependant, il est recommandé qu’ils aient un âge suffisant pour avoir conscience de leur rôle. Ils peuvent être différents de ceux du mariage civil, ce qui permet ainsi de choisir plusieurs personnes. Leur nombre n’est pas officiellement limité, mais à convenir avec le prêtre ou le diacre, en fonction notamment de la place sur le registre.

De même, il n’est pas nécessaire qu’ils soient baptisés ou croyants. Là encore, un bémol est à apporter. En effet, il est toujours préférable, pour une cérémonie religieuse, que le témoin partage, ou tout au moins comprenne, la foi unissant les époux.

Que privilégier pour choisir ses témoins parmi ses proches ? 

Les témoins de mariage doivent être capables d’assurer leur rôle de façon concrète comme symbolique. Il s’agit donc de les choisir avec soin en fonction de certains critères et qualités.

Afin de s’assurer de n’avoir aucun regret, les fiancés ne doivent pas se laisser influencer dans leur choix. Ils opteront ainsi plutôt pour quelqu’un :
qu’ils affectionnent particulièrement, sur qui ils peuvent se reposer en toute confiance, qui pourra s’investir pleinement dans les préparatifs et le jour J, qui a été présent dans des moments difficiles par le passé, qui apprécie bien entendu le/la futur(e) marié(e), qui partage les mêmes valeurs en ce qui concerne le mariage.

Les demoiselles et garçons d’honneur, une alternative pour la cérémonie catholique

Il n’était pas possible de mettre à l’honneur toutes les personnes souhaitées en tant que témoin au cours de la cérémonie religieuse ? Une alternative importée des États-Unis peut être proposée aux proches que les fiancés souhaitent mettre en avant, à savoir les demoiselles et garçons d’honneur. À défaut d’être témoins, ces proches accompagneront, devant tous les convives, les mariés devant Dieu, jusqu’à l’autel.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Célébrer son mariage à l'église selon la liturgie catholique

Comment contacter le prêtre pour votre mariage à l’église ?

Préparation au mariage à l'église : questions pratiques

Livret de messe pour les invités à la cérémonie religieuse du mariage