Cérémonie laïque : les étapes incontournables

Élaborer une cérémonie laïque offre une totale liberté aux futurs mariés et implique de ce fait de veiller à son bon déroulement. Cette cérémonie d’engagement peut reprendre les grands symboles du mariage, tout en les agrémentant d’éléments plus originaux et personnels, pour une union émouvante à l’image des jeunes époux.

union laique

Une cérémonie laïque avec des éléments traditionnels du mariage

Faire le choix d’une cérémonie laïque, c’est vouloir partager son amour avec ses proches plus longuement qu’à la mairie. Il existe cependant de grands symboles du mariage qui peuvent y être repris.

Parmi les rituels classiques, et en fonction des symboles auxquels ils souhaitent avoir recours, les futurs mariés peuvent opter pour :

Des touches personnelles pour un déroulement original et romantique

Parce qu’ils créent entièrement leur propre cérémonie, les futurs mariés peuvent imaginer pour elle des éléments plus personnels, qui leur ressemblent. Musique entre les temps forts, lecture de poèmes plutôt que de textes religieux, bougies allumées par les invités dont la flamme parvient jusqu’aux mariés, mélange de sables de couleurs différentes, échange de roses, plantation d’un germe d’arbre : autant d’idées desquelles

Elaborer son union : la durée idéale d’une cérémonie d’engagement

Si les futurs mariés font le choix d’une cérémonie laïque, c’est souvent parce que le mariage civil est jugé trop bref et impersonnel. Il s’agit donc de concevoir une cérémonie plus conséquente et sur mesure. Attention cependant à ne pas lasser les invités. L’idéal est de prévoir une cérémonie d’à peu près 30 minutes. En deçà, elle risque de paraître un peu courte aux époux. Au?delà, elle risque de paraître un peu longue aux convives. Une répétition permet d’en tester la durée.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Quel officiant choisir pour sa cérémonie laïque de mariage ?

Quel lieu choisir pour la cérémonie laïque de son mariage romantique ?

Les témoins d’une cérémonie pour mariage laïque : qui et pour quoi ?