Jaquette : le must have du futur époux

Le choix de l’habit de mariage révèle la personnalité du marié. Si vous avez annoncé dans votre faire-part de mariage une cérémonie traditionnelle et romantique, la jaquette, tenue classique des grands mariages, est incontournable. D’ailleurs, ce sera sans doute une occasion unique pour le futur époux de porter cette veste cintrée qui sied si bien aux dandys chics.

 La jaquette, une histoire de tenue traditionnelle de mariage

La jaquette est une veste ajustée à la taille, fermée par un bouton au niveau de l’estomac, à longs pans arrondis ouverts sur le devant, ce qui la différencie de la redingote. Elle apparaît sous cette forme actuelle au cours du XIXe siècle, mise à la mode par de célèbres dandys anglais qui la portaient habituellement aux courses hippiques d’Ascot, près de Londres. Tenue des grandes cérémonies de journée, elle est devenue la veste incontournable des mariages parisiens, des unions de la bourgeoisie traditionnelle à la noblesse française. Encore aujourd’hui, elle se porte dans certaines cérémonies officielles et mondaines, comme celles de l’Académie française ou lors du Bal des débutantes de Paris. Généralement faite de laine grise ou noire, la jaquette se complète d’un gilet gris perle, d’un haut de forme, d’une chemise à col cassé blanche assortie d’un Ascot(double cravate courte et large) ou d’une lavallière et de sa perle.

Jaquette mariage

La jaquette pensée comme une silhouette complète de marié

Pour en respecter l’esprit romantique et traditionnel, bien plus que pour d’autres types d’habits de mariage, il faut penser une silhouette complète pour ne pas commettre d’impairs. La jaquette se choisit classiquement noire ou grise, en laine ou en flanelle. Elle se porte avec différents éléments attendus : le pantalon, bien évidemment, le gilet, la chemise et des accessoires indispensables comme la lavallière ou le chapeau haut de forme. Le pantalon se choisit assez fuselé, uni ou rayé, de même couleur que la veste ou d’un ton plus clair ou plus foncé pour être en parfaite harmonie. Le gilet, de même couleur ou non, uni ou orné d’un motif très discret, peut être croisé (4 à 6 boutons) ou droit (6 boutons). On préférera une étoffe raffinée pour apporter une note plus chic. En ce qui concerne les chemises, on a vraiment l’embarras du choix. Traditionnellement, la chemise à col cassé blanche s’impose. Mais on peut la revisiter en optant pour de la couleur, un motif fin rayé, voire des carreaux et le col blanc pour plus de modernité. Dans la grande tradition, le marié choisit plutôt une lavallière ou un Ascot, avec sa perle, pour sublimer sa chemise. Quant aux accessoires, gibus (haut de forme gris perle), gants et chaussures Richelieu noires couronnent la silhouette. Seul bémol si votre choix s’arrête sur cette veste ajustée, veillez à ce qu’elle convienne à votre morphologie. Comme elle est plus courte à l’avant, elle soulignera un tantinet un petit ventre proéminent.

Une veste classique et élégante pour le futur époux et ses proches

Enfin, sachez que pour une harmonie parfaite lors de la cérémonie, il est d’usage que les pères et les témoins portent également une jaquette. Néanmoins, par courtoisie, les proches mettront une cravate, afin que le marié soit le plus élégant.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Choisir un costume 2 ou 3 pièces pour un mariage réussi

Redingote, un choix audacieux pour un costume de marié élégant

Un marié en smoking pour se sentir véritablement chic le jour J

Queue-de-pie : veste de marié pour une cérémonie mondaine