Jeu de la Jarretière comme animation à votre union

jarretiere pour un mariage

Au cours des préparatifs, les futurs mariés cherchent souvent des idées d’animation pour agrémenter les festivités de leurs noces. Au cours de la soirée, pourquoi ne pas remettre au goût du jour la jarretière, une tradition du mariage parmi les plus anciennes ?

La jarretière : une tradition remontant au Moyen âge

La tradition de la jarretière lors des noces remonte au Moyen âge, époque à laquelle elle permet de maintenir les bas-de-chausses. Avec le temps, cette bande de tissu devient un ruban décoré que les femmes portent au-dessus du genou pour tenir leurs bas.

Dans le cadre des noces, au cours des festivités du mariage, la mariée est placée au centre de la pièce. Les hommes paient pour qu’elle remonte progressivement sa robe, et les femmes pour qu’elle la redescende. À la fin du jeu, si les hommes ont gagné, celui qui a le plus participé remporte le droit d’ôter la jarretière de la jambe de la mariée.

Moderniser la tradition de la jarretière pour un mariage contemporain 

La jarretière a subi diverses critiques au fil du temps : misogyne pour les uns qui y voient un manque de respect pour la mariée, gênante pour les autres qui considèrent que les invités n’ont pas à faire davantage de dépenses. Néanmoins, il est possible pour les mariés qui le souhaitent d’allier tradition et modernité.

Au même titre que le lancer du bouquet de la mariée, pourquoi ne pas organiser le lancer de jarretière ? Celui-ci peut ne s’adresser qu’aux invités masculins, le marié enlevant lui-même la jarretière pour l’envoyer parmi les hommes, ou se prêter à un jeu d’équipe, avec hommes d’un côté et femmes de l’autre ; et le lancer se fera à l’équipe qui aura remporté un jeu (quiz, devinette, etc.).

La jarretière peut se décliner aussi sous de nombreuses autres formes ludiques :  des chaises musicales pour la remporter, des ballons gonflés à crever contenant un papier avec la mention « Monter » ou « Descendre » (la robe), ou même, pourquoi pas, faire faire la jarretière… au marié !

En plus de l’animation pour la soirée, en prévoir une seconde pour la nuit de noces

Si une animation est prévue autour de la jarretière, qu’elle soit classique ou en version modernisée, la mariée peut en prévoir deux pour le D-day. La première, simple et pas nécessairement très onéreuse, servira à l’animation, et la seconde, plus jolie et travaillée, sera destinée au marié seul, qui la découvrira lors de la nuit de noces.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

La location de voiture, pour une arrivée au mariage mémorable

Est-il judicieux de faire appel à une baby-sitter pour votre mariage ?

Faire appel à un imprimeur pour notre mariage est-il une bonne idée ?