La répartition des tâches, l’assurance d’une noce sereine

L’organisation d’un mariage et le déroulement de la noce tant attendue sont des tâches ardues, à gérer avec le plus grand sérieux. Pour les optimiser, les jeunes mariés ne doivent pas hésiter à se faire aider et à répartir les rôles. Ce partage des différentes missions leur assurera délais tenus et stress en moins... c’est à ne pas négliger !

agenda mariage

Le partage des différents ateliers du mariage

L’organisation globale du mariage comprend plusieurs « ateliers » différents, qui peuvent être classés ainsi : 

Si les mariés en gèrent évidemment la plus grosse partie, certaines tâches peuvent être effectuées par les familles, témoins ou amis... qui le feront le plus souvent avec grand plaisir. 

Comment partager ces rôles ?

La clé est évidemment de répartir les tâches en fonction des qualités de chacun : à la meilleure copine artiste le dessin des faire-part, à celle ayant bon goût les conseils en matière de déco. Le petit frère geek pourra tenir le blog du mariage , tandis que la cousine fan de photographie sera ravie d’apporter sa pierre à l’édifice lors de la noce, en mitraillant invités et mariés durant la journée. Les parents, moins impliqués financièrement ces dernières années, mettront avec plaisir la main à la pâte et aimeront se sentir utiles et impliqués. Ils peuvent aider à décorer la salle ou à choisir les bonnes bouteilles...

Le jour J, assurer le bon déroulement de la noce

La majorité des tâches ont évidemment lieu le jour même du mariage, où il est difficile pour les jeunes époux d’être partout à la fois. Si ces derniers ont hésité à déléguer, c’est le moment où jamais ! Ils bénéficieront ainsi de plus de temps à passer avec leurs invités et à profiter de cette journée... qui après tout est la leur !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Déroulement d’une journée de mariage : planning à suivre

Déroulement cérémonie de mariage à l’église : guide

L’accessibilité des lieux du mariage, les obligations en vigueur

La prudence avant tout, ai-je pensé à la sécurité de mon mariage ?