La cérémonie de mariage orthodoxe traditionnelle

Liturgie orthodoxe

Extrêmement attachées aux nombreux rites, symboles et chants liturgiques, les églises orthodoxes d'Orient et d'Occident célèbrent de la même manière la cérémonie de mariage depuis le XIIIème siècle. Sous les ors des icônes sacrées, chaque acte de la cérémonie sera répété trois fois afin de symboliser la présence mystique de la Sainte Trinité. La cérémonie de mariage orthodoxe se déroule en deux étapes principales après la célébration de l'eucharistie : les fiançailles et le couronnement.

Le rite des fiançailles

Mariage orthodoxe

Juste avant le mariage, les futurs époux se fiancent dans le narthex de l'église. La cérémonie commence par la Litanie de paix, et la remise des anneaux par le prêtre, qui répète trois fois : « Le serviteur de Dieu X prend pour fiancée la servante du Seigneur Y ».

On procède alors à la bénédiction et l'échange des anneaux. Le prêtre les tient dans sa main droite, en faisant le signe de la croix au-dessus de leurs têtes. Puis le prêtre les place sur leur main droite, en référence à Dieu qui bénit de la main droite. Les parents des fiancés choisissent une icône : symbole de la sagesse qu'ils souhaitent transmettre à leurs enfants. Le témoin échange les anneaux trois fois pour signifier que dans la vie maritale, la faiblesse d’un des membres du couple sera compensée par la force de l'autre. Individuellement, les nouveaux fiancés sont incomplets, mais réunis, ils deviennent parfaits.

Ce rite s'achève avec le prêtre priant pour la fermeté des fiançailles : preuve de foi, d’harmonie et d'amour véritable.

Le rite du couronnement

Dans la tradition russe les couronnes de mariage sont en or ou argent tandis que dans la tradition grecque ce sont des diadèmes tressés de feuilles ou de perles. Jointes par un ruban, elles symbolisent la gloire et l'honneur avec lesquels Dieu couronne les mariés. Certains y voient aussi une référence aux couronnes du martyre.

Lors du sacrement du mariage, le prêtre conduit le couple à l'autel où il va les couronner. Cette étape est composée de plusieurs rituels : les prières, le couronnement en lui-même, la lecture des Saintes Écritures, l'offrande, la coupe commune, la marche nuptiale.

À la fin des prières, le prêtre joint les mains de la mariée et du marié .Les futurs mariés garderont les mains jointes jusqu'à la fin de la célébration : ceci symbolise l'unité du couple.

Le prêtre prend les couronnes et bénit les mariés et les pose sur eux.
Le rite du Couronnement est suivi de la lecture de l'Evangile sur l'épisode des Noces de Cana en Galilée,  l’endroit même où a eu lieu le premier miracle du Christ, là où il a converti l'eau en vin et l’a donné aux mariés. Le changement de l'eau en vin symbolise un changement du vieux vers le nouveau, un passage de la mort vers la vie.

En souvenir de cette bénédiction, du vin est donné au couple qui partageront désormais tous les événements heureux comme malheureux de leur vie. Les futurs époux sont alors comme roi et reine, sublimés par Dieu.

Puis a lieu la marche nuptiale au cours de laquelle un hymne est chanté aux Saints Martyres : les jeunes mariés font trois fois le tour de l'autel, main dans la main, avec l'évangile, embrassent 3 fois la croix tenue par le prêtre. Les témoins suivent derrière, tenant les couronnes au-dessus de leur tête. Les mariés font leurs premiers pas en tant que  couple unis, et l'Église les guide sur le chemin à emprunter chaque jour.

Enfin le prêtre sollicite Dieu de leur accorder une longue et fructueuse vie commune. Après avoir vénéré les icônes, les époux s'embrassent et reçoivent les félicitations de la communauté et de leurs proches.

Ci-dessous, la vidéo d'une cérémonie de mariage Grec : 

Une autre coutume : les douceurs du mariage

Des amandes enrobées de sucre sont offertes aux invités. Le blanc des amandes symbolise la pureté. Leur forme ovoïde représente la nouvelle vie qui commence et la fertilité. La dureté de l'amande représente l’endurance du mariage et le sucre symbolise la douceur de la vie à venir. Un nombre impair d'amandes offertes en symbole de l'indivisibilité du couple.

Tout couple de confession qui souhaite s'engager devra contacter préalablement la paroisse pour suivre une préparation au mariage approfondie.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Préparation au mariage orthodoxe : questions pratiques

Comment prendre contact avec un prêtre orthodoxe pour son mariage ?