Coutume mariage : objet neuf, vieux, pêté, bleu

De nombreuses traditions et superstitions entourent la cérémonie du mariage et les quatre éléments (aussi appelés "les quatre clés du bonheur”) apporteraient la prospérité et protègeraient l’union des mauvais présages. Coutume et symbole hérité de pratiques religieuses ou païennes, cette croyance populaire est toujours d’actualité.

Quelle est l’origine et la signification des quatre éléments ?

Cette coutume nous vient de l’Angleterre du 19e traditionnelle révélant ce que la future mariée devait porter sur elle le jour de son mariage : Un objet ancien : pour représenter le passé et la continuité de l’héritage familial, Un objet neuf : pour symboliser la nouvelle vie qui commence pour le couple, Un objet emprunté : comme porte?bonheur. Il doit être prêté par une amie heureuse en ménage, Un objet bleu : pour représenter la pureté du couple et de leur amour.

bijou bleu mariage

 Les éléments sont autant d’objets du quotidien

Voici quelques idées si vous souhaitez suivre cette ancienne coutume : Quelque chose de vieux : le plus souvent, il s’agit d’un bijou de famille ou d’une robe de mariée héritée de génération en génération, Quelque chose de neuf : la robe de mariage choisie pour l’occasion, les chaussures, Quelque chose de prêté : une bourse, des gants, un voile, un bijou d’une femme comblée que la mariée portera sur elle, Quelque chose de bleu : un objet discret, un mouchoir, la jarretière ou son ruban. Vous pouvez aussi intégrer un ruban bleu à votre bouquet ou dans les cheveux.

 Une cinquième clé cachée

Le dicton au complet dit : « Something old, Something new, Something borrowed, Something blue, and a silver sixpence in her shoe » « Quelque chose d’ancien, Quelque chose de neuf, Quelque chose d’emprunté, Quelque chose de bleu, et un penny d'argent dans sa chaussure » « A Sixpence » est une pièce d’argent d’une valeur de six cents, frappée en Grande?Bretagne de 1551 à 1967. Un sou dans la chaussure représente la richesse et la sécurité financière et, selon la tradition, la Sixpence doit être portée dans la chaussure gauche de la mariée. siècle et illustre le premier vers d'une comptine


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Lancer de riz au mariage : tradition toujours à la mode ?

Lancer du bouquet de mariage : tradition

Alliances mariage et bagues de fiançailles : l'échange traditionnel

Marche nuptiale : musique traditionelle emblématique du mariage