La participation des grands enfants à votre union

Il y a 15 ans, votre priorité c’était les enfants. Ou bien votre futur conjoint est divorcé avec une fille de 16 ans. Dans tous les cas, vous voilà avec un adolescent en plus au moment d’organiser et de vivre votre mariage… Comment le faire participer à la fête alors que votre communication avec lui est délicate ? Pourquoi s’assurer de sa collaboration à votre union, à un âge où il rejette parfois massivement ce qui vient de vous ?

adolescent mariage

Pourquoi faire collaborer vos adolescents ?

Le psychanalyste Philippe Jeammet l’assure : « L'adolescence est un âge contradictoire où le rejet de l'adulte est à la mesure du besoin qu'on en a ». Vous souhaitez effectivement vous marier et imaginez déjà la tête de votre ado et son soupir blasé… hauts les cœurs ! Le mariage est une étape importante dans une vie de famille, votre adolescent se doit d’y participer, ça n’est pas un choix qui lui appartient. Dans le cadre d’un remariage, cela peut même être une excellente manière de resserrer des liens fragiles avec vos beaux-enfants.

La place des adolescents durant le mariage

Une fois cette idée de mariage bien ancrée dans la tête de votre ado, n’hésitez pas à solliciter son aide pour la logistique en amont et le jour J. Aide à la décoration, surveillance des enfants en bas-âge durant la soirée, ou encore choix des cadeaux aux invités. Si cela est gentiment demandé, nul doute que votre adolescent acceptera avec plaisir de vous prêter main forte. Cela sera pour lui l’occasion de vous rendre service l’air de rien, et vous pourriez être surpris de sa bonne volonté ! Pensez à installer une télé et une console ou des jeux de cartes dans une salle annexe, les ados présents au mariage vous en seront gré. Quant à leur place à table, évitez de les mettre à côté des petits, au risque de les vexer. Pourquoi ne pas leur réserver une table dédiée s’ils sont plusieurs ? Avec 6 adolescents à son mariage, Céline témoigne « mon fils de 15 ans préférait être avec ses cousines du même âge à qui s’ajoutaient 3 ados qu’il ne connaissait pas. Je sais que le début de soirée a été un peu dur pour eux, mais au final ils se sont éclatés et sont repartis avec les numéros des uns et des autres… ».

Témoin de votre union, la participation ultime

Preuve ultime d’amour et d’intégration à cette journée, vous pouvez choisir votre adolescent comme témoin ! La condition sine qua non est tout simplement qu’il ait atteint sa majorité.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Je me marie mais je suis également maman d’enfants très jeunes