Quelle organisation pour des noces selon les règles de l’Islam ?

Le mariage dans l’Islam est codifié dans le Coran, et il très important aux yeux des Musulmans. Ce n’est pas un sacrement, mais un contrat passé entre les futurs conjoints et, surtout, entre deux familles. L’organisation des noces implique donc un soin particulier propre aux grandes réjouissances. Vous trouverez ici quelques conseils pour préparer votre union nuptiale.

Quels impératifs en amont du mariage ?

Preparation mariage musulman

En France, le mariage musulman suppose le consentement mutuel. Une fois la décision prise, la coutume veut que l’homme fasse la demande en mariage à la famille de sa future compagne : son père ou son frère. Si la femme est musulmane, il est impératif que son futur conjoint le soit ou qu’il se convertisse. Si l’homme est musulman, sa promise doit être monothéiste et deviendra musulmane par le mariage. Si en revanche elle est athée ou polythéiste, le mariage musulman leur est interdit.

Pour pouvoir ensuite se marier, il faut contacter l’imam d’une mosquée, mais le mariage se déroulera, le plus souvent, à domicile. Les formalités sont plutôt simples : il suffit pour la cérémonie religieuse de produire un certificat de mariage civil. L’homme n’a pas besoin de témoin, et la mariée a pour témoin son père, ou à défaut son frère. Faute de père, de frère ou d’oncle, elle doit solliciter pour témoins douze membres de la famille proche.

Quels préparatifs pour les festivités ?

Préparation au mariage dans l'Islam

Après la cérémonie religieuse, place à la fête ! Celle-ci s’étalant généralement sur deux jours, il est important d’avoir tout préparé à l’avance : location de la salle, traiteur, animations. Un faire-part oriental pourra être envoyé aux proches pour les informer du marige.  Une coutume veut que la mariée et parfois son époux changent sept fois de costume au cours des festivités. Il faut donc prévoir une garde-robe conséquente ! Toutefois, chacun est libre d’organiser les festivités comme il le souhaite et aucune règle n’est impérative.

Une organisation souvent familiale

Il arrive très souvent que les familles des mariés mettent la main à la pâte, au sens propre : pour préparer le banquet, un traiteur est parfois sollicité mais il n’est pas rare que les parents soient aux fourneaux dès les préparatifs de la noce.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Le mariage musulman : des coutumes et une symbolique religieuse

Devons-nous contacter un imam pour célébrer notre mariage musulman ?