Informations sur le dépassement du terme

Le terme de la grossesse n'est pas une constante égale pour toutes les femmes. Si on peut prédire avec une relative certitude la date de la conception de bébé, et donc la date présumée d'accouchement, dans les faits les femmes ne donnent pas toujours naissance à la date prévue par le dossier prénatal.

Pas de panique si vous dépassez la date prévue de l'accouchement

depassement termeDans la grande majorité des cas, l'enfant naît avant terme, mais il n'est pas rare que le terme soit dépassé. Bien que le dépassement du terme soit un signal de l'accouchement imminent (au même titre que la perte des eaux, que l'arrivée des contractions régulières et, dans une moindre mesure, de la perte du bouchon muqueux) dépasser le terme de la grossesse ne doit jamais être un facteur de tension ou de stress.

Pour vous rassurer, les examens à la maternité se multiplient et sont là pour veiller à ce que tout se déroule dans de bonnes conditions : aussi bien pour le bébé que pour la maman ayant dépassé le terme.

Ce qui se passe après le terme

Le liquide amniotique a une fonction de filtration et d’élimination des toxines produites par l'enfant. Son renouvellement n'étant pas assuré en continu, celui-ci a tendance à s'épaissir et à devenir opaque à l'approche du terme.

Lorsque le jour présumé de l'accouchement est dépassé, une visite de routine à la maternité s'effectue tous les deux jours, parfois tous les jours. L'apparence du liquide est mesurée. Ce test s'accompagne d'un monitoring complet : les contractions sont enregistrées, l'activité cardiaque du bébé également. L'objectif est de faire un point sur l'état général de la mère et de l'enfant, et de veiller à ce que ce dépassement ne soit pas problématique.

Si les praticiens ont un doute, ils peuvent proposer de déclencher l'accouchement. Encore une fois c'est une procédure de routine qui ne doit pas être interprétée comme un signe de gravité.

Que faire lorsque le terme est dépassé ?

Lorsque le jour J est dépassé, il ne sert à rien, sauf pour les femmes vraiment angoissées, de dormir à la maternité en attendant que les événements se précipitent. A la maison, les femmes ont un plus grand confort et des occupations plus nombreuses pour se libérer l'esprit et faciliter l'accouchement. Inutile également de s'agiter et de remuer la maison de fond en comble en espérant provoquer une réaction. Du repos, du calme, c'est tout ce qu'il faut, même si le terme de la grossesse est passé.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Perte des eaux lors de l'accouchement

L'arrivée des contractions : accouchement

Perte du bouchon muqueux