Les méthodes pour accoucher différemment : des accouchements alternatifs à découvrir

préparation pour accoucher à la maisonLorsque l'on pense à l'accouchement notre inconscient nous rappelle immédiatement les couloirs de la maternité, or il existe d'autres manières d'accoucher et vous pouvez choisir, si vous le souhaitez, d'accoucher différemment.

Afin que vous puissiez profiter d'une préparation à l'accouchement complète, vous trouverez ici toutes les informations sur trois accouchements atypiques, l'accouchement aquatique (sous l'eau), l'accouchement sous hypnose et tout ce que vous devez savoir si vous préférez accoucher à la maison.

Méthodes pour accoucher différemment

Si nous avons jusque là une typologie d'accouchement classique. Des méthodes d'accouchement originales tendent de plus en plus à se diffuser. Elles représentent certains avantages favorisant l'engouement de plus en plus de mamans. Si ces façons d'accoucher différement sont encore relativement rares, il n'est pas risqué de penser qu'elle continueront à gagner du terrain les prochaines années.

L'accouchement dans l'eau

C'est une méthode qui se pratique de plus en plus, car l'eau permet de diminuer le recours à l'incision lorsque vous accouchez ; de plus, cela améliore l'élasticité du corps. Le temps de travail est divisé par trois, puisque le col se dilate plus vite que par accouchement naturel, et par conséquent, vous souffrez moins et n'avez plus besoin d'avoir recours à la péridurale et avez plus d'énergie lors de la poussée du bébé.

L'eau de la baignoire doit être à 37°C, cette température est contrôlée constamment, et chaque litre est composé de neuf grammes de sel marin, permettant de produire des oligoéléments et d'être isotonique, c'est-à-dire posséder les mêmes propriétés en sels minéraux que le plasma sanguin.

La baignoire est large, ce qui vous permettra d'élargir vos mouvements et de choisir la position de votre choix, qui vous semble la plus confortable. Vous pouvez même inviter le futur père dans le bain pour qu'il puisse participer à cet événement. Bien évidemment, toute cette opération est sécurisée bactériologiquement, et, chose étonnante, les bébés ne crient pas lors de leur sortie, certains même sont endormis. La relaxation assurée par l'eau diminue considérablement le stress de l'accouchement. Cela reste un moment intime, mais très contrôlé : à la moindre difficulté, vous sortirez de la baignoire pour un accouchement adapté à votre situation.

L'accouchement sous hypnose

C'est un fait hors du commun, mais cette méthode remplacerait la péridurale sur les jeunes mamans. Afin de lutter contre la douleur, et surtout la peur de cette douleur, vous pouvez recourir à l'hypnose.

Les sage-femmes à vos côtés ont été formées et certifiées à cet effet. Vous serez physiquement présente à l'accouchement, mais dans une situation et des sensations différentes. Vous êtes "hyperfocalisée", votre attention et votre énergie sont détournées de la douleur que provoquent les contractions. Par exemple, la sage-femme vous proposera de tenir une bouteille que vous tiendrez fermement lorsque vous souffrez, ou elle vous laissera imaginer un train sortant d'une gare.

Hypnotisée, vous arriverez à dissocier votre esprit avec votre corps afin de surpasser la douleur, et la durée des contractions paraîtra moins longue grâce à une distorsion du temps.Si la sage-femme n'est pas spécialisée dans l'hypnose, vous pouvez vous auto-hypnotiser, avec les apprentissages reçus lors des cours en groupe ou individuels pendant votre grossesse. Au lieu de pratiquer une péridurale, il est possible que, dans la salle de travail, la sage-femme vous propose ses services, sans avoir eu accès aux cours préparatoires. C'est une expérience unique, à vivre une fois dans sa vie !

L'accouchement à domicile

Seulement 1 % des françaises accoucheraient à domicile, pour des raisons philosophiques ou le désir de vouloir une naissance plus simple, plus naturelle, loin de la médecine. Si vous décidez d'acccoucher chez vous, vous serez certainement rassurée par l'ambiance familiale, entourée des quelques personnes que vous souhaitez avoir auprès de vous pour mettre au monde votre enfant.

La sage-femme contactée pour cette prestation est présente tout le long de la grossesse, elle connaîtra donc votre dossier prénatal à la perfection. Reste à trouver cependant un médecin qui accepte l'accouchement à domicile et tous ne le voient pas d'un bon oeil. Evidemment il faut que votre accouchement ne présente aucun risque pour pouvoir mettre au monde votre enfant à la maison.

A domicile vous aurez une liberté de mouvement en choisissant les positions, en pouvant vous déplacer et vous nourrir comme vous le souhaitez. Vous aurez l'opportunité de vous reposer dans votre lit et non celui de l'hôpital pendant trois jours.

Le seul inconvénient est de devoir organiser matériellement votre accouchement, la sage-femme doit impérativement être équipée d'un kit de réanimation en cas de complications, et d'un monitoring portatif pour vérifier la santé de l'enfant. Pour plus de sûreté, prévoyez un moyen de transport pour la maternité. Pour information le coût de cet accouchement est dix fois inférieur à un accouchement dans une clinique.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Les différents types d'accouchements : Méthodes pour accoucher

Cours méthodes de préparation à la naissance : comment choisir ?

Tout savoir sur le séjour à la maternité