Informations sur l'accouchement par césarienne

Une grande majorité de femme accouchent par voie basse, de façon naturelle et spontanée. Bien que l'accouchement naturel soit l'image que l'on se fait de la naissance, dans de nombreuses circonstances, ou d'autres cultures, d'autres types d'accouchement sont privilégiés. En effet parfois l'accouchement est déclenché ou alors il nécessite une césarienne. La France est à ce titre l'un des pays pratiquant le plus l'accouchements par césarienne. Pourquoi accoucher avec césarienne ? Comment se déroule cette intervention chirurgicale ? Sont des questions fréquentes auxquelles nous essayons de répondre ici.

césarienneDans quels cas faut-il avoir recours à la césarienne ?

La césarienne est prescrite lorsque l'enfant est en position de siège et ne peut être retourné par les manipulations de la sage femme. Mais ce n'est pas la seule configuration aboutissant à la prescription d'une césarienne dite planifiée. Dans un épisode de souffrance fœtale l'acccouchement par césarienne est la solution privilégiée pour agir rapidement ou en urgence.

La souffrance fœtale peut être due par exemple à un col qui ne se dilate pas ou pas suffisamment, une maman qui n'a pas de contractions réelles, avec un bébé dont le rythme cardiaque devient irrégulier lors d'épisodes de micro-contractions. D'autres cas encore peuvent justifier une une césarienne. En tout état de cause, lorsque l'accouchement avec césarienne est préconisé ceci est dans l'intérêt de l'enfant et de sa maman.

Dans d'autres cas encore, on peut parler de césarienne de confort quand cela fait suite à la demande expresse des parents (suite à des expériences traumatisantes : perte d'un enfant lors d'un accouchement précédent par exemple)

Le déroulement de l'intervention et les suites

L'intervention de réalise au bloc opératoire, sous rachianesthésie. La future mère ne ressent plus les informations sensitives en provenance de l'abdomen et des membres inférieurs, bien qu'elle ressente des formes de pression.

Un champ stérile est posé, de sorte qu'elle et le père, s'il est présent, ne voient pas l'intervention. Celle-ci dure très peu de temps. Le bébé est extrait du ventre maternel, est présenté à la mère mais un bref moment. Il faut en effet que le chirurgien poursuive l'intervention en procédant à la délivrance de façon manuelle, puis en suturant l'abdomen.

C'est un point auquel on ne pense jamais, même lorsqu'on sait que l'on va accoucher de cette manière : c'est le père de l'enfant qui va être à ses côtés durant les premières heures de son existence. La mère doit être placée en salle de réveil et attendre de recouvrer ses sensations avant de pouvoir de nouveau être au contact de bébé. Nul doute cependant que la maman aura l'occasion de rattraper ce temps perdu.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

L'accouchement sous péridurale : Accoucher sans souffrance

L'accouchement naturel par voie basse

L'accouchement déclenché : Quand induire l'accouchement