Envie de bébé : définir la période optimale pour tomber enceinte

Le bon moment pour concevoir

Il est possible de stimuler sa fertilité en augmentant les chances de tomber enceinte si l’on tient compte du meilleur moment pour cela. Ainsi, la période la plus adéquate pour une grossesse et l’arrivée d’un bébé dépend du cycle menstruel et de l’âge.

Le meilleur moment pour une grossesse en fonction du cycle mensuel

Le cycle menstruel moyen est de 28 jours. L’ovulation a alors lieu 14 jours(http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/1096-jours-du-cycle-pour-avoir-un-bebe) avant le premier jour des règles suivantes. Afin d’optimiser les chances de tomber enceinte, il s’agit donc d’avoir des rapports sexuels autour des jours d’ovulation, un peu avant et pendant. L’ovule n’ayant une durée de vie moyenne que de 24 heures, au-delà les rapports ne seront plus féconds.

Cependant, le cycle menstruel peut varier d’une femme à l’autre. S’il est plus court ou plus long, la date d’ovulation est décalée d’autant. En fonction de la durée de cycle moyen, il est possible d’établir avec un médecin un calendrier qui permettra de prévoir la période d’ovulation.

Le meilleur moment pour une grossesse en fonction de l’âge

L’âge des futurs parents influe sur la fertilité. Dans l’idéal, il est ainsi recommandé d’avoir un enfant avant 35 ans. En effet, à 25 ans, dans des conditions optimales les chances de tomber enceinte naturellement sont de 25 %, contre 12 % à 35 ans et 6 % à 40 ans. Ainsi, l’avancée en âge pourra impliquer de consulter son médecin afin de bénéficier de conseils pour favoriser une grossesse, tout en réalisant un bilan de santé préliminaire.

À quelle période tomber enceinte d’un deuxième bébé ?

Pour un second enfant, il s’agit surtout de choisir la période en fonction de l’écart d’âge souhaité dans la fratrie, tout en tenant compte des facteurs précédents, à savoir la période adéquate dans le cycle menstruel, mais aussi l’âge de la maman. En effet, celui-ci augmentant, le délai pour tomber enceinte peut augmenter. Cependant, les médecins recommandent de tenir compte aussi de l’état de santé de la maman, et ainsi d’attendre au moins un an avant une seconde grossesse. En cas de difficultés lors du premier accouchement, des précautions pourront être nécessaires. Là encore, l’avis médical se révèlera précieux.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Préparer son corps en vue d’une future grossesse sereine et épanouie

Réussir à tomber enceinte : mythes et réalités

Projet de grossesse : le calcul de la date d’ovulation et les tests

Quelques maladies à surveiller pour la fertilité et la grossesse