Nourrir bébé au sein ou au biberon ? Avantages et inconvénients

La grande question que se posent toutes les futures mères ainsi que les nouvelles mamans concerne l'allaitement et l'alimentation de leur bébé. Faut-il mieux le nourrir au sein ou au biberon ? Deux méthodes qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

biberon bébé

L'allaitement au sein

C'est le moyen reconnu universellement comme le plus efficace et le plus profitable au bébé. Le lait de sa maman contient en effet tous les anticorps dont il a besoin pendant ses premiers mois de vie pour se fortifier et résister aux affections multiples que peuvent facilement subir les nourrissons : bronchites, diarrhées...Durant ses tous premiers jours, il bénéficiera également des vitamines du colostrum. Le lait s'adapte aux besoins de chaque bébé ; sa composition est même légèrement différente selon le sexe du nouveau-né ! Un bébé nourri au sein bénéficiera plus durablement d'une protection contre les allergies.

Par ailleurs pour la maman, allaiter son bébé l'aidera à retrouver plus rapidement son poids d'avant la grossesse, et elle aura moins de risques de ressentir l'effet baby-blues. Enfin, l'allaitement au sein crée un lien particulier entre la mère et son enfant.

Des inconvénients qui n'en sont pas réellement

Si vous allaitez, il est difficile de demander à votre conjoint de contribuer. Par conséquent, si l'un des parents doit se lever tard dans la nuits pour satisfaire les besoins nutritifs de bébé, c'est bien la maman ! Oui l'allaitement les premiers mois vous impose un nouveau rapport avec le sommeil.

Par ailleurs, des irritations peuvent apparaître sur les mamelons, ou encore des montées de lait inopportunes sont des conséquences désagréables qui peuvent survenir à tout moments si vous nourrissez votre enfant au sein.

De plus, il arrive que la jeune maman ressente une certaine gêne à allaiter en public. En outre, le papa peut se sentir mis à l'écart, à la vue de cette relation privilégiée entre son enfant et la maman.

Nourrir son enfant au biberon

L'allaitement au biberon permet de connaître précisément la quantité de lait absorbée par le bébé, ce qui tranquilise les parents, surtout lorsque le nourrisson est un petit gabarit. Autre avantage, la maman n'est pas soumise à un régime d'alimentation spéciale et peut confier la tâche au papa quand elle a besoin se reposer. Ainsi, le père peut lui aussi profiter d'intenses échanges de regards avec son nourrisson comblé et repu.

Le biberon est très agréable pour celles qui n'osent pas allaiter en public. Il permet également de modifier la composition du lait si l'on s'aperçoit que le bébé digère mal un composant (ce qui n'est pas possible en allaitant au sein). Enfin, l'allaitement au biberon permet d'éviter la période du sevrage, source de stress pour beaucoup.

Les inconvénients de l'allaitement au biberon

Il est presque inutile de rappeler que le meilleur lait pour grandir un enfant est le lait maternel. Il est certes possibles de nourrir son enfant au biberon et avec le lait maternel, toutefois l'enfant est qu'on le veuille ou non privé d'un contact privilégié avec sa mère.

La tétine du biberon comme la sucette, peut légèrement déformer la mâchoire du bébé ; parallèlement, la tétine est moins malléable que le sein et fait perdre ses repères au bébé. De plus, un biberon demande un certain temps de préparation pour être bien mélangé et servi à température idéale ; quand il faut le faire en pleine nuit et pour la neuvième fois de la journée, certains peuvent trouver cela fatigant. Enfin, acheter le lait en poudre, l'eau minérale, les biberons et tétines ainsi que le matériel nécessaire pour chauffer tout cela, n'est pas le meilleur moyen pour faire des économies ! Mais quand on n'aime on ne compte pas.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Allaitement : L'alimentation favorable à la montée de lait

Les meilleures positions pour allaiter bébé

Nourrir bébé au sein ou au biberon : avantages et inconvénients

Conseils pour allaiter dans un lieu public

Montée de lait difficile après accouchement : Faut-il s'inquiéter ?

Faut-il se tirer le lait ?

Que Faire si on a trop de lait maternel ?