Faut-il se tirer le lait, lorsque l'on en a trop ?

Après avoir attendu plusieurs mois, la naissance a finalement eu lieu et se pose alors la question de l'allaitement du nourrisson. Il est parfaitement admis que le colostrum puis le lait maternel sont les meilleurs breuvages pour la santé et la croissance du nouveau-né. A ce stade, de nombreuses mamans, pour des raisons diverses cependant, sont confrontées à la question du tire-lait.

Pour ou contre l'utilisation du tire-lait ?

tirer lait bébéIl faut savoir que la question du tire-lait est très délicate. Cependant se tirer le lait peut s'avérer une solution incontounable dans certaines situations. Par ailleurs durant leur séjour à la maternité et même après, les mères doivent connaître certaines choses sur l'utilisation du tire-lait : des éléments que nous avons évoqués de manière détaillée sur la prise du sein par le nourrisson.

Dans quelles circonstances convient-il de se tirer le lait ?

Avant tout, il faut savoir que le mécanisme de la sécrétion du lait ne peut être entretenu que par l’action de succion du mamelon. En fait, plus bébé tète, plus il favorisa la production de lait.

Parfois, certaines circonstances ne permettent pas l’allaitement direct et la stimulation du sein : un bébé prématuré qui n’a pas suffisamment de force les premiers jours ou encore le retour au travail après les congés de maternité. Dans cette situation, le meilleur lait restant le lait maternel il faudra alors le tirer, que ce soit pour le donner plus tard au biberon ou afin d’éviter un engorgement des seins extrêmement douloureux et un écoulement laiteux intempestif.

Il existe différentes manières de tirer votre lait. La méthode utilisée sera en fonction de votre goût. La première est de simplement le faire à la main. Elle a l'avantage de ne rien coûter et de pouvoir se pratiquer en tous lieux, ou presque. Elle demande cependant un peu d’entraînement, mais rien d’insurmontable.

Il existe aussi des tire-lait manuels ou électriques. Le choix sera à la discrétion de chacune et de l’intensité d’utilisation prévue. Lorsqu’il s’agit de tirer son lait sur une longue période, le choix le plus judicieux se portera sur un tire-lait électrique qui permet une meilleure stimulation, car elle est proche de la tétée de bébé.

Pour une utilisation ponctuelle, le tire-lait manuel s’avère suffisant. Il est possible de tirer votre lait à n’importe quel moment de la journée. Vous trouverez sans aucun doute celui qui vous conviendra le mieux après plusieurs essais. Pour celles qui ont un peu de mal à recueillir le lait, la meilleure méthode est de le tirer en simultané : alors que bébé tète d’un côté, vous utilisez le tire-lait de l’autre. C’est la stimulation de la bouche de bébé qui est la plus efficace et qui agit sur la production des deux seins. C’est aussi la période d’entraînement qui vous aidera à trouver vos marques.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Les meilleures positions pour allaiter bébé

Nourrir bébé au sein ou au biberon : avantages et inconvénients

Montée de lait difficile après accouchement : Faut-il s'inquiéter ?

Que Faire si on a trop de lait maternel ?

Allaitement : L'alimentation favorable à la montée de lait

Conseils pour allaiter dans un lieu public