Diversification alimentaire : conseils sur l'alimentation de bébé

Votre bébé est capable de boire de manière instinctive dès sa venue au monde. La diversification alimentaire est elle aussi un processus naturel. Bébé est programmé pour apprendre et apprendre à manger fait partie de son apprentissage. Etape essentielle de l'alimentation du bébé, la diversification n'est pas pour autant un processus constant, égal pour tous les enfants.

Les méthodes d'introduction alimentaire varient d'une culture à une autre, d'un enfant à un autre (même au sein de la même famille), ce qui signifie que la meilleure méthode de diversification alimentaire doit être choisie en fonction de votre enfant.

La diversification alimentaire démystifiée

diversification alimentaire bébéEn discutant avec d'autres parents, avec le pédiatre, en effectuant des recherches sur internet, vous avez eu de nombreuses occasions de vous rendre compte que la diversification de l'alimentation ne suit pas des règles identiques. Même au niveau médical, il n'y pas de réel consensus sur l'introduction de nouveaux aliments dans le repas du nourrisson.

Si vous êtes sur le point de changer l'alimentation de votre enfant en introduisant de nouveaux aliments dans ses repas, sachez que la diversité des avis sur les bonnes pratiques de nutrition infantile constitue malgré tout un élément positif. Ces points de discordes sur les théories alimentaires de l'enfant indiquent clairement qu'en tant que parents vous avez un peu de marge avant de commettre des erreurs nutritionnelles.

Autre élément rassurant, ces divergences vont permettre aux mamans, ou aux deux parents d'ailleurs, d'accorder plus de place à un élément essentiel de l'apprentissage alimentaire, l'écoute de votre enfant, un processus naturel resté trop longtemps à l'ombre des théories bien pensantes sur la nutrition des tout-petits.

Pour démystifier la diversification alimentaire du nourrisson, ou plutôt nuancer certaines idées reçues, il suffit de s'intéresser à des sujets simples. Par exemple l'avis des pédiatres sur les bonnes pratiques alimentaires peut être confronté à celui des grands-mères. D'un côté les parents sont rassurés de faire confiance à la science, d'un autre les recettes d'antan ont permis de faire grandir des générations et des générations.

On peut aussi s'intéresser à la question embarrassante des allergies alimentaires et constater que même les dogmes plus récents sont remis en question par de nouvelles études sur l'alimentation infantile. Par ailleurs, il suffit également d'observer les familles issues d'autres cultures : suivant d'autres us et coutumes alimentaires (à l'opposé de nos propres habitudes) pour nous rendre compte qu'également les enfants grandissent sans problèmes au sein des ces familles. Ce sont tous ces éléments que nous proposons de faire découvrir à toutes les familles recherchant des conseils en diversification alimentaire.

Guide pratique de la diversification alimentaire

L'avis des pédiatres sur la diversification alimentaire

Demander conseil à un médecin est toujours la solution la plus rassurante. On ne peut ignorer l'avis des pédiatres qui sont les mieux placés pour nous parler de santé infantile. Par ailleurs, nous devons avoir également le courage de faire certains constats : les médecins ne sont pas tous d'accord entre eux, en particulier en matière alimentaire. Quels aliments intégrer dans les repas ? Quand faire la diversification alimentaire ? Les pédiatres, heureusement,  revoient de temps en temps leurs positions en la matière. De là nous pouvons supposer sans prendre de risque que les préceptes d'aujourd'hui sur la diversification alimentaire, au gré des nouvelles découvertes, seront différents demain.

L'avis des grand-mères sur l'intégration de nouveaux aliments

Les grand-mères et leurs techniques d'antan ont pendant longtemps étaient les alliées des mamans dans le processus d'intégration de nouvelles textures dans l'alimentation des bébés. Mais après que leurs recettes aient été peu à peu mises sur la touche par le progrès scientifique et les recherches médicales en matière nutritionnelle, aujourd'hui les vieux conseils basés sur l'expérience, la logique et la pratique plutôt que la théorie reviennent sur le devant de la scène.

La diversification alimentaire selon les cultures

On ne pouvait parler d'un guide pratique sur l'alimentation de l'enfant sans évoquer les diverses cultures. Des pratiques venant d'ailleurs et parfois opposées à nos habitudes occidentales sont bien la preuve qu'il n'y a pas uniquement des règles strictes lorsqu'il s'agit de diversifier l'alimentation de son enfant. Certes, tous les enfants n'ont pas génétiquement le même niveau de tolérance alimentaire mais ces observations ont le mérite de remettre l'enfant au centre de la question.

Quand introduire les protéines animales (viande, poisson) dans l'alimentation de bébé

Le meilleur moment pour introduire la viande dans le repas de leur enfant est une question classique des parents, il en va de même pour l'introduction du poisson et l'ensemble des protéines animales. Là encore on constate des différences que ce soit sur la quantité de viande ou la quantité de poisson que l'on peut introduire au départ ou encore des différence sur l'âge à partir duquel bébé peut consommer ces nouvelles protéines.

La diversification alimentaire et les allergies

Un autre grand sujet de discorde entre médecins est la question des aliments allergisants. Les intolérances de l'enfant sont une réalité, mais les connaissances en la matière ne cessent d'évoluer, au point que de nombreux pédiatres ont récemment revu leur position sur les questions des allergies alimentaires et de la diversification alimentaire précoce.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Conseils sur l'allaitement et la nutrition de bébé