Le syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué est un traumatisme crânien observé chez un bébé qui a subi des secousses. Il provoque de graves lésions internes sur le bébé. Dangereux pour sa santé, ce syndrome peut entraîner la mort du nourrisson dans le pire des cas ou de graves séquelles. Chaque année plusieurs dizaines d'enfants en sont victimes à la suite de gestes violents destinés à secouer le bébé. Ces gestes sont le plus souvent commis par des parents exaspérés par les pleurs de leur enfant. Il arrive aussi que des bébés soient secoués de manière non intentionnelle, or pour la sécurité de bébé, il est important que tous les parents connaissent le syndrome du bébé secoué et ses conséquences.

Conséquences des secousses subies par le nourrisson

bébé secoué10% des bébés ayant subi ces secousses en meurent et 75% présentent des séquelles neurologiques, le syndrome du bébé secoué est donc à ne pas prendre à la légère, puisque dans la plupart des cas le nourrisson en gardera des séquelles et n'en sortira pas indemne. Ce syndrome s'observe chez les enfants de moins de un an et on a pu constater que les petits garçons étaient généralement plus touchés que les petites filles.

Un bébé en bas âge est très fragile car son corps n'est pas totalement développé, la musculature du cou à cet âge est très faible et leur cerveau est fragile car il ne remplit pas encore toute la boite crânienne. Par conséquent lors de secousses, des vaisseaux sanguins cérébraux vont se rompre et c'est ce qui va déclencher des contusions et donc des séquelles neurologiques.

Les symptômes du syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué se reconnait par la manifestation de différents symptômes chez le bébé : perte de connaissance, crise d'épilepsie, fatigue et somnolence inhabituelle, vomissements, malaise, arrêt respiratoire, paralysie, perte de la vision. Le bébé ne manifeste pas tous ces symptômes, il en développe un ou plusieurs, cela dépend du cas.

Bébé secoué non intentionnellement

Un bébé peut être secoué de manière non intentionnelle par ses parents qui ne recherchent pas à nuire à leur enfant. En effet, c'est d'ailleurs le cas le plus souvent, les parents sont inexpérimentés et fatigués, ils vont alors secouer leur enfant pour tenter de le calmer, mais sans penser que ce geste est nocif pour le bébé. Cela peut également se produire en jouant avec bébé en faisant des gestes brusques ou bien encore pour le sortir d'une apnée, le bébé pleure et est en apnée et son parent va alors le secouer pour l'aider à respirer, il ne faut surtout pas faire cela.

Il ne faut en aucun cas secouer un bébé en bas âge, en tant que parent il faut apprendre à rester calme lorsque bébé pleure. Lorsqu'on joue avec son bébé, il faut le faire en douceur et ne pas le porter dans ses bras tout en le balançant comme par exemple pour "faire l'avion" ou en le faisant gesticuler.

Si le bébé développe l'un des symptômes mentionnés ci-dessus, il faut contacter immédiatement un médecin afin qu'un transfert en réanimation puisse être organisé le plus rapidement possible pour prévenir les éventuelles lésions neurologiques.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Comment choisir son siège auto pour bébé ?

Comment réagir pour une chute de bébé ?

Objets dangereux pour bébé

Tout savoir pour prévenir les chutes de bébé

Obstruction voies respiratoires de bébé

Préparer son chien à l'arrivée de bébé pour la sécurité