La période propice du cycle menstruel pour tomber enceinte

calendrier date

Certaines méthodes favorisent la fertilité et augmentent les chances d’être enceinte. Le calcul de la date d’ovulation et les plus récents tests d’ovulation sont couramment utilisés. Ils tiennent compte du cycle menstruel pour définir la période propice à une grossesse.

Calculer sa date d’ovulation

Une fois libéré, l’ovule ne vit que 24 heures environ. Il apparaît donc indispensable de favoriser sa fécondation au moment adéquat. Pour ce faire, il s’agit d’évaluer la date prévue d’ovulation. Celle-ci a lieu 14 jours avant le premier jour des règles suivantes. Avec un cycle régulier de 28 jours, l’ovulation a donc lieu au 14e jour.

Par contre, lorsque le cycle est plus court ou plus long, il convient de déduire 14 à la durée totale du cycle. Ainsi, pour un cycle de 21 jours, l’ovulation aura lieu au 7e jour du cycle, et pour un cycle de 32 jours, celle-ci surviendra au 18e jour. Il existe des calculateurs sur Internet pour évaluer la prochaine date d’ovulation à partir de la date du premier jour des dernières règles et de la durée moyenne du cycle.

Les tests d’ovulation, pour multiplier ses chances de grossesse

Une hormone est responsable de la libération de l’ovule par l’ovaire : l’hormone lutéinisante, ou hormone LH, dont le pic a lieu 24 à 36 heures avant la date d’ovulation. L’augmentation de la sécrétion de cette hormone permet donc d’anticiper celle-ci. C’est sur ce principe que se basent les tests d’ovulation. Ces tests affichent une fiabilité de 99 % dans la détection de l’hormone LH. Lorsque le test est positif, il convient donc d’avoir des rapports sexuels dans les 48 heures qui suivent.

Il existe deux types de tests de fécondité : les tests urinaires et les tests salivaires. Ces derniers affichent, pour leur part, une fiabilité légèrement inférieure, entre 92 et 95 %. Néanmoins, ils ont l’avantage d’être réutilisables. Les tests urinaires se déclinent sous plusieurs formats : à bandelettes, digital ou encore électronique. L’avis d’un médecin ou d’un gynécologue permettra de choisir le plus adapté.

La période propice à la fécondité pour réussir à être enceinte

Outre la durée de vie de l’ovule, il convient de tenir compte aussi de celle des spermatozoïdes, plus importante, ce qui rallonge la fenêtre de fécondité, commençant quelques jours avant l’ovulation. Cette période de fertilité s’étend ainsi sur 4 à 6 jours, et prend fin le lendemain de la libération de l’ovule.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Préparer son corps en vue d’une future grossesse sereine et épanouie

Réussir à tomber enceinte : mythes et réalités

Fertilité : quel est le meilleur moment ?

Quelques maladies à surveiller pour la fertilité et la grossesse