Être enceinte à la vingtaine, panacée ou ennuis à venir ?

Enceinte 20 ans

Tomber enceinte aux alentours de la vingtaine présente des avantages comme des inconvénients, mais il ne s’agit en aucun cas d’une panacée. Si le corps et l’esprit tournent à plein régime, la carrière professionnelle, comme les finances et la vie de couple, peuvent être bouleversés par une grossesse trop jeune. N’hésitez pas à prendre votre temps, le taux de fertilité ne baissant pas de manière significative de 20 ans à 30 ans.

Les avantages d’une grossesse à l’âge de 20 ans

Physiologiquement, la période s’étalant de 20 à 30 ans est optimale pour concevoir puis porter un enfant en toute sérénité, le pic de fertilité féminin étant atteint entre 20 et 24 ans puis reculant de manière négligeable avant la trentaine. Moins de risques de fausse couche, moins de soucis de fibrome ou d’endométriose (évoluant avec le temps), votre corps est en pleine forme pour un premier bébé, et le sera probablement toujours si vous en envisagez un second. Les grossesses sont généralement sereines, les jeunes femmes affichant moins de problèmes de diabète et autres complications de santé. Vous serez en pleine possession de vos moyens physiques pour les premiers mois en tant que parents… et pourrez enfin devenir plus tard une grand-mère jeune et énergique.

Une grossesse vers 20 ans peut toutefwois présenter des inconvénients

Professionnellement, votre carrière n’est sans doute pas encore stable. Sachez que l’arrivée d’un bébé peut remettre en cause votre avancée professionnelle, mais également votre quotidien dans l’entreprise, une dure réalité qui pousse bon nombre de femmes à retarder l’arrivée de leurs enfants. Les compétences parentales évoluent elles aussi avec l’âge : les très jeunes mamans peuvent manquer de sagesse et de perspective, face à un évènement qui va bouleverser leur vie et le fonctionnement de leur couple. À ce jeune âge en particulier, alors que les finances et le mode de vie sont parfois encore un peu précaires, l’arrivée d’un enfant n’est pas à prendre à la légère.

La fertilité à la vingtaine : de réelles chances de tomber enceinte à chaque fois

Seulement 7 % des jeunes femmes de 20 ans se battent contre la fertilité, la majorité connaissant 25 % de chance d’être enceinte à chaque cycle. Entre 20 et 30 ans, il faut généralement moins d’un an pour démarrer une grossesse.

 

 

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Est-il réellement risqué aujourd’hui de tomber enceinte après 35 ans ?

Devenir enceinte avant 30 ans et préserver ainsi sa fertilité

Grossesse à 40 ans : les risques potentiels à envisager