Si la grossesse à la trentaine est portée aux nues, quels sont les atouts des autres décennies ?

Enceinte à quel âge

La trentaine serait l’âge idéal pour tomber enceinte et porter son bébé. Si l’on fait fi des problèmes de fertilité, qui augmentent avec l’âge, chaque décennie possède ses avantages et ses inconvénients pour envisager une grossesse. Revue de détail des atouts et des faiblesses de chaque période de la vie d’une femme.

La fertilité étant liée à l’âge, quelle est la meilleure période pour tomber enceinte ?

La physiologie hormonale de la femme favoriserait les grossesses précoces. C’est en effet entre 20 et 24 ans que la fertilité connait son pic d’efficacité, une jeune femme ayant alors 25 % de chance de tomber enceinte par cycle et donc de concevoir facilement un bébé en moins d’un an. Au-delà de cet âge, la fertilité ne chute pas brutalement, mais décroît petit à petit, pour devenir quasi nulle après de 45 ans. Après un an (ou deux maximum) de tentatives infructueuses pour concevoir, les couples ne doivent pas hésiter à consulter un médecin pour d’éventuels soucis de fertilité. Qu’ils concernent la femme ou son compagnon, leurs causes peuvent être nombreuses et leurs traitements efficaces.

Chaque âge possède ses propres avantages et inconvénients

En occultant les éventuels soucis de fertilité, chaque période de la vie possède ses atouts et ses faiblesses pour porter et donner naissance à un enfant. Autour de 20 ans, la future maman vit généralement une grossesse sereine, car son corps est en pleine forme. En revanche, son couple comme sa vie professionnelle ne sont généralement qu’à leurs balbutiements : l’arrivée d’un enfant peut tout remettre en cause et bouleverser bien des projets de vie. Aux alentours de 40 ans, c’est l’inverse : les femmes sont mûres psychologiquement, stables dans leur vie professionnelle et sentimentale… mais c’est parfois le corps et la vitalité qui peuvent faire défaut. Les abords de la trentaine apparaissent dès lors comme un juste milieu idéal et c’est finalement l’âge où la majorité des femmes tombent enceintes.

Risqué un bébé après 35 ans ?

Si le fait de tomber enceinte après 35 ans comporte certains risques, ceux-ci sont généralement exagérés. Hormis quelques premiers problèmes de fertilité, la majorité des grossesses aux alentours de cet âge se déroulent sans encombre.  

Un bébé avant 30 ans

Les médecins et thérapeutes s’accordent à dire que concevoir et porter un bébé juste avant ses 30 ans est l’âge idéal ! Les futures mères sont en pleine forme, suffisamment installées dans leur carrière professionnelle et encore assez énergiques pour les premiers mois parfois difficiles.  


Avoir un bébé 40 ans

Une grossesse naturelle à 40 ans, dite « tardive », est plus rare, mais pas exceptionnelle. En cause, le déclin de la fertilité et les risques accrus de fausse couche et d’anomalie congénitale. Stables professionnellement et sentimentalement, les mamans de 40 ans sont pourtant de plus en plus nombreuses.

Tomber enceinte quand on a 20 ans

Tomber enceinte à 20 ans est tout à fait souhaitable d’un point de vue physiologique, car le corps et la fertilité tournent à plein régime. En revanche, l’arrivée trop précoce d’un enfant peut être source de soucis pécuniaires et/ou psychologiques.

 

 

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Quels sont les recours pour un couple qui ne peut pas avoir d’enfant ?

Comment réussir à tomber enceinte plus facilement ?

Envie d’un bébé : comment identifier son désir réel ?

Vous attendez un bébé ? Faites un test