Comment annoncer sa grossesse à son enfant ?
 

Un bébé arrive et bouscule donc l’ordre familial. Mini va basculer dans un nouveau statut ! Il ou elle va être grand frère ou grande sœur dans quelques mois !annonce grossesse enfant   
Il est donc naturel que la future maman cherche des conseils pour annoncer sa grossesse à ses proches. Mais si vous n'êtes pas à votre premier coup d’essai, et qu'avant même les analyses de sang, vous savez que vous êtes de nouveau enceinte, la mission qui vous paraît délicate et peut être d'annoncer votre grossesse à votre enfant. Vous devez mettre au courant le ou la Numéro 1, voire même le reste des aînés.

Selon l’âge et le sexe de l’enfant déjà né, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour lui dire qu’un petit bébé va bientôt venir partager sa chambre, ses jeux, l’amour des parents, les bêtises aussi et le gâteau au chocolat des anniversaires !

Une première hypothèse qui peut paraître un peu vieillotte et gnangnan, reste toutefois l’usage pour un premier né encore jeune, (pour qui les grands discours ou les séances raisonnées  de « tu sais... un petit frère va naître, il va falloir… » est une méthode « tue-la-fraternité » d’emblée !). Expliquez que le cœur des parents, est immense et qu’actuellement une place libre ne demande qu’â être remplie. Du coup, pour équilibrer les cœurs, un bébé va arriver et une place aussi grande que pour lui, va pouvoir se remplir d’amour. Le parallèle avec l’amour que le grand va développer pour son cadet est intéressant à discuter, cela évite les crises de jalousie, les peurs angoissantes de perdre l’amour inconditionnel des parents à son égard.

Pour les jeunes lecteurs, une idée à la fois pédagogique et facilitant la discussion, est d’acheter avec lui un livre qui parle de l’arrivée d’un bébé dans une famille. Lire avec lui, lui dire que cette histoire va être la sienne très bientôt. Maman est enceinte, ce qui signifie qu’il ou elle va être grand frère ou sœur aînée. Ce tremplin peut servir de proposition également pour décompter les 9 mois de grossesse : L’aîné (s'il est en âge de le faire) peut écrire son livre, raconter sa version et son ressenti avant la naissance. Plus tard, avec le frère ou la sœur, ils en parleront ; cela peut poser les bases d’une relation fraternelle forte !

Ensuite, pour annoncer à votre aîné(e) l’arrivée prochaine de petit frère ou petite sœur, vous pouvez opter pour des solutions drôles, une séance de châtouilles qui finit en découverte d’un dessin sur votre ventre : « Tu vas avoir un petit frère » ! Cela n’est pas simple de toute façon car se rejouent là des peurs inconscientes sur la séparation, l'abandon. Parler beaucoup à son aîné est indispensable. Lui faire des parallèles avec des familles de copains, ou de votre cercle : « Tu sais tata Carine, elle a un deuxième enfant dans son ventre ! Eh bien, Maman aussi ! C’est une petite sœur qui se fabrique ! »

Pour l’aîné déjà plus grand, la mise en avant d’un rôle protecteur peut « faire passer » la pilule de ne plus être l’Unique dans peu de temps. Si l’écart d’âge est important, le grand a pris l’habitude d’avoir les parents pour lui seul. Axez le propos sur l’importance que ce dernier jouera auprès du bébé, qui aura bien besoin d’un allié quand Maman sera en colère ! Offrir un petit présent qui marque l’annonce, car pour les parents ou l’aîné, cette date est importante. Dans le cadeau, un mot d’amour qui exprime combien vous aimez votre enfant, et combien vous êtes fière de créer une famille nombreuse !

Quel que soit l’âge et le sexe du premier né, lui annoncer la naissance prochaine d’un autre enfant sera toujours chargé d’émotion. Parents succombant de bonheur et voulant le partager ; l'aîné, un peu bousculé dans son schéma familial, et pour lequel écoute et rassurance sont primordiales.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Comment faire part de sa grossesse à sa famille ?

Comment annoncer sa grossesse à ses amis proches ?

A quel moment annoncer sa grossesse à ses proches ?