L'évolution de l'embryon à la 3ème semaine de grossesse

Félicitations, vous êtes bien enceinte, c'est confirmé ! La 3ème semaine de grossesse correspond à la 5ème semaine d'aménorrhée. Découvrez avec l'heureux papa le développement embryonnaire et fœtal semaine par semaine, ainsi que l'évolution de l'embryon au cours de la semaine 3.

Lorsque le processus de l’ovulation se produit, des millions de spermatozoïdes nagent en amont vers un ovule pour le féconder. Quelque chose de magique est sur le point d’arriver ! C’est un grand moment pour vous, pour votre partenaire et pour votre future progéniture ! La fusion entre un spermatozoïde et un ovule s’est réalisée et une nouvelle vie est ainsi créée.

La formation du zygote

Le sperme et l’ovule s’unissent dans l’une de vos trompes de Fallope pour former une entité unicellulaire appelée zygote. Si plus d’un ovule est libéré et fécondé, plusieurs zygotes sont créés. Le zygote est composé de 46 chromosomes - soit 23 issus de la mère et 23 du père. Ces deux gamètes permettent de déterminer le sexe de votre bébé, ses traits tels que la couleur des yeux et des cheveux, et, dans une certaine mesure, sa personnalité. Peu de temps après la fécondation, le zygote descend dans la trompe de Fallope vers l’utérus. Dans le même temps, cette cellule-œuf va commencer à se diviser pour former un amas de cellules ressemblant à une petite framboise - morula.

Activité hormonale accompagnant la croissance de l’embryon

foetus-semaine-3Votre embryon n’est encore qu’un ensemble de cellules à croissance rapide qui double son volume chaque jour. Une fois que l’embryon s’implante dans la paroi utérine, le processus de conception de votre futur bébé est en cours. Vous remarquerez peut-être de légers saignements à la fin de cette semaine dus à l’enfouissement de l’ovule dans la muqueuse utérine.

L’embryon va ensuite se développer dans le placenta qui commence à sécréter l’hormone de grossesse hCG. Cette hormone signale à vos ovaires de cesser la libération des œufs et déclenche une augmentation de la production d’œstrogène et de progestérone : impliquée aussi dans vos sautes d'humeur et l'apparition des naussées. Un test de grossesse positif n’est autre que le résultat de la détection de l’hormone hCG dans l’urine.

Pendant ce temps, le liquide amniotique s’accumule autour de l’embryon dans la cavité qui deviendra le sac amniotique. Ce fluide amortira les compressions des parois de l’utérus et les chocs extérieurs durant les semaines et les mois à venir. En ce moment, votre petit blastocyste reçoit de l’oxygène et les nutriments grâce à un système de vaisseaux primitifs composés de tunnels microscopiques qui se connectent à votre bébé en formation. À ce stade, le placenta, peu développé, n’est pas à même de fournir ces éléments jusqu’à la fin de la 4ème semaine.

Bon à savoir : Vous pouvez rencontrer des saignements vaginaux. Ce sang plus clair que votre flux menstruel est l’un des premiers signes de grossesse. Il n’est pas nécessaire de consulter votre gynécologue. Si le saignement est consistant ou si vous ressentez des douleurs abdominales, comme une forte contraction dans votre bassin ou des crampes même légères sur un seul côté, sollicitez votre médecin. Bien que rares, ces symptômes pourraient indiquer une grossesse ectopique ou tubaire. Cela se produit lorsque l’ovule fécondé s’installe hors de la paroi utérine - habituellement dans une trompe de Fallope. Les causes les plus fréquentes d’une grossesse extra-utérine sont l’inflammation des trompes de Fallope et une infection de l’utérus ou des ovaires.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Informations 1ère semaine de grossesse

Informations 2ème semaine de grossesse

4ème semaine de grossesse : Evolution - SA 6

L'évolution de l'embryon à la 5ème semaine de grossesse - SA 7