Développement du foetus à la 40ème semaine de grossesse

Le moment tant attendu va enfin arriver, incessamment sous peu ! Nous voilà à la 40ème semaine de grossesse (soit 42 semaine d'aménorrhée). A ce stade de la grossesse et du développement foetal, tous les organes, les tissus et les fonctions physiologiques sont parfaitement développés.

Semaine 40 du développement foetal, la naisssance est imminente

foetus semaine 40Certains qualifient la semaine 40ème semaine de grossesse de "semaine bonus". Pour autant ces derniers jours de grossesse ne sont pas superflus pour les futurs parents et pour l'enfant à naître. En effet, la dernière semaine d'aménorrhée permet à bébé de prendre encore de la vigueur avant le grand saut.

En fonction de son sexe et de son métabolisme, on estime que le poids de l'enfant augmente de 30 grammes tous les jours, et ce, depuis déjà quelques semaines. La semaine 40 n'échappe pas à la règle. Plus le temps va s'écouler avant la naissance, plus la corpulence sera importante. Pour autant, il n'y a pas lieu de s'en inquiéter : il s'agit d'un processus tout ce qu'il y a de plus normal. Il fera aux alentours de 50 centimètres et dépasse les 3 kilogrammes généralement. Il n'y a plus d'espace de mobilité pour réaliser les mouvements, même les moins amples.

Il est temps de venir au monde

Tout est déjà prêt depuis quelques jours pour la naissance. Les os du crâne ne sont pas encore soudés. C'est leur mobilité qui permettra à la tête de se frayer un passage à travers l’utérus et les os du bassin. La tête est en bas selon toute logique. Si tel n'est pas le cas, il peut arriver que le mouvement de retournement s'effectue au tout dernier moment.

D'importantes modifications du liquide amniotique sont constatées. D'une part, parce que le vernix, substance graisseuse qui recouvrait la peau et protégeait bébé se délite. D'autre part parce que les couches supérieures de l'épiderme se desquament et se mélangent au liquide. Sans compter les toxines accumulées depuis des mois. Il prend alors une apparence laiteuse.

Mais la plus importante modification viendra des poumons du futur nouveau-né. En secrétant une substance dans le liquide amniotique, il va modifier la composition hormonale et favoriser la libération de la fameuse ocytocine. Cette hormone participe aux mécanismes de la lactation et surtout, et c'est le plus important, va faciliter le travail et la distension de l'utérus. Dans le système digestif, une substance noirâtre appelée "méconium" commence à s'évacuer. Ce phénomène durera encore plusieurs jours après la naissance.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Evolution fœtus : 36ème semaine de grossesse - SA 38

L'évolution du fœtus à la 37ème semaine de grossesse - SA 37

Evolution foetus : 38ème semaine de grossesse - SA 40

Evolution fœtus : 39ème semaine de grossesse - SA 41