1ère semaine de grossesse - Informations et Explications

De la rencontre entre l'ovule et le spermatozoïde, rien ne filtre. La 1ère semaine de grossesse ou 3ème semaine d'aménorrhée marque le commencement d'une grande aventure. Peut-être même faites vous partie de ces futures mères qui présentent d'être enceintes alors qu'aucun signe n'est visible. Raison de plus de vous intéressez au développement embryonnaire et fœtal semaine par semaine, et de découvrir la magie de la fécondation et la voie vers la création d'un embryon au cours de la semaine 1.

spermatozoide

La fécondation et la Migration de l'embryon

Les premiers instants de la vie s'accomplissent dans le plus grand secret. Rares sont en effet les femmes qui ont conscience de leur grossesse à la première semaine de conception. Aucun indice ne filtre sur les processus incroyables et complexes qui sont à l’œuvre lors du début de ce tout premier mois de grossesse.

Une série de divisions marque le début de la vie

Sitôt le contact entre le spermatozoïde et l'ovocyte établi, des modifications de Ph et de composition de ce dernier vont généralement empêcher une double fécondation. Débarrassé de ce qui assurait son mouvement, le flagelle, le spermatozoïde apporte le matériel génétique du papa, qui s'assemble avec les informations génétiques de la mère pour programmer le développement d'un individu unique.

La cellule issue de ce mélange va ensuite se diviser un très grand nombre de fois, car à partir d'une seule, il va falloir qu'elle génère les milliards de milliards d'autres qui ont pour mission de composer l'organisme complet de votre enfant.

Au bout de 36 heures après la fusion, deux cellules identiques sont présentes. Elles resteront unies. Au rythme de toutes les 12 heures, chaque cellule en produira deux. C'est à ce stade précoce que peut survenir une séparation physique de deux amas de cellules, qui se diviseront un plus grand nombre de fois, et aboutieront au développement de vrais jumeaux.

La migration

L'embryon va progressivement descendre des trompes de Fallope jusqu'à l’utérus où il doit s'implanter. Même si la distance est courte, à l'échelle de l'embryon il s'agit d'une véritable migration. Ce processus appelé nidation s'achève à la fin de la première semaine. Il est absolument nécessaire car la paroi de l'utérus va réagir à cette implantation et fabriquer le futur placenta et les annexes embryonnaires.

De subtiles modifications pour amorcer les grands changements à venir

Afin de permettre à l'embryon de différencier les cellules qui auront des fonctions spécifiques, des groupes de cellules vont commencer à se positionner dans l'espace; C'est leur exact emplacement qui définira si elles deviendront de l'épiderme, une cellule musculaire ou cardiaque, bien plus tard.

Des modifications hormonales

L'apparition de menstruations mettrait un terme définitif à la grossesse en cours. Pour que ce phénomène hormonal ne se déroule pas, l'embryon va progressivement être à l'origine de la sécrétion d'hormones qui vont modifier la physiologie de la mère. Ainsi des tensions mammaires peuvent être ressenties par la future maman.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Informations 2ème semaine de grossesse

3ème semaine de grossesse : évolution de l'embryon - SA 5

4ème semaine de grossesse : Evolution - SA 6

L'évolution de l'embryon à la 5ème semaine de grossesse - SA 7