La phase embryonnaire de la grossesse

La première étape du développement embryonnaire débute lors de la fécondation.
C'est lorsque l'ovule libéré par l'ovaire de la mère et situé dans une des trompes laisse pénétrer le spermatozoïde que l'on parle de fécondation. On dit que l'ovule est fécondé. L’œuf, appelé ovocyte va voyager à travers les trompes de Fallope pour atteindre l'utérus et s'y implanter solidement. Le voyage de l'ovocyte jusqu'à l'utérus est appelé la migration. Une fois que l’œuf arrive dans l'utérus celui-ci va s'implanter dans la paroi utérine (on parle alors de nidation).

étapes grossesse

Etapes du développement de l'embryon humain

Le processus de développement de l'embryon qu'il s'agisse d'un embryon humain ou animal a pour mission de créer un organisme multicellulaire, on appelle ce processus, l'embryogénèse.

Segmentation du zygote : Les Mitoses de l'embryon humain

Après la fécondation de l'œuf, le développement embryonnaire passe par le stade de la segmentation. L'œuf (zygote) va se diviser par des processus successifs de mitoses. La première division, à partir d'une cellule donnera deux cellules, chacune de ces deux cellules se diviseront à leur tour pour en former 4, puis 8 et ainsi de suite.

Les cellules créées à partir des premières divisions sont appelées des blastomères. Au fur et à mesure des mytoses qui s'enchainent lors de la première semaine de l'embryon, ce dernier passe par plusieurs stades. Dès que la segmentation atteint 16 cellules, l'embryon passe par laphase Morula. La phase Morula de l'embryon humain connaît deux mytose, de 16 à 32 cellules puis de 32 à 64 cellules.

La Migration

En parallèle à la segmentation du zygote qui va atteindre le stade morula puis le stade blastocyste, l'embryon voyage à travers les trompes de Fallope en direction de l'utérus où il pourra s'implanter dans l'endomètre. Vers la fin de son voyage il va devoir se libérer de la zone pellucide qui est essentielle à sa survie. Elle protège entre autres l'ovocyte d'une fécondation entre especes différentes, mais la zone pellucide est également essentielle les premiers jours suivant la fécondation pour facilliter le déplacement de la masse cellulaire et éviter une nidation précoce dans les trompes avant que le blastocyste ne pénètre dans l'utérus.

La Nidation

La nidation est le processus par lequel l'embryon s'accroche à la paroi utérine et qui crée un réel réseau de communication entre la mère et l'embryon. La création de ce réseau va permettre à l'embryon de se nourrir pour pouvoir se développer.

L'embryon est passé de la phase morula à la phase blastocyste. Son nombre de blastomères (cellules) n'est plus de 64 mais de 128 blastomères, Il ne connaît qu'un épisode de mytose qui portera le nombre de cellules du blastocyste à 256. Le blastocyste est composé de deux pôles le pôle embryonaire et le pôle anti-embryonnaire.

La nidation ou l'implantation embryonaire dans l'endomètre intervient dès le début de la deuxième semaine qui suit la fécondation, mais avant de pouvoir nider, le blastocyste doit se libèrer de la zone pellucide, on parle d'éclosion du blastocyste.

Une fois éclos, 5 jours après la fécondation, c'est le pôle embryonnaire du blastocyste qui va entrer en contact avec la mère par la muqueuse de l'utérus (endomètre). A ce stade le blastocyste est en contact avec la paroi utérine mais il n'est pas encore fixé à l'endomètre, pour ce faire l'utérus doit être prêt.

Adhésion de l'embryon à la muqueuse de l'utérus : Les cellules les plus externes du blastocyste forment le trophoblaste, on parle de cellules trophoblastiques. Ces cellules, se prolongent à leur extrémités par de très fins filaments appelés microvillosités. Ceux sont ces microvillosités qui vont assurer la première interconnexion réelle entre l'embryon et sa mère porteuse. La partie de l'utérus en contact avec le blastocyste est la muqueuse endométriale constituée par l'epithélium. Les cellules de l'épithélium (cellules de la mère) et les cellules trobhoblastiques (cellules de l'embryon) vont s'interconnecter, le blastocyste a donc adhéré à la muqueuse.

Le processus d'adhésion va laisser ensuite place au procéssus d'enfouissement suite auquel l'embryon est solidement en place dans l'utérus. Ce processus permet à l'embryon bien plus que d'être seulement solidement fixé à la paroi utérine, mais il complète le développement du système de circulation utéro-placentaire qui va constituer le réservoir nutritif de l'être humain avant la constitution du placenta vasculaire. L'enfouissement a lieu suite à l'érosion de la muqueuse de l'endomètre elle même due à l'action lytique des cellules syncytiotrophoblastiques.

Lors du processus d'enfouissement, ce que l'on appelle encore le bouton embryonnaire a une forme sphérique et est composé de deux cavités, la cavité la plus interne est la cavité amniotique.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Développement embryonnaire et fœtal mois par mois

Développement embryonnaire et fœtal semaine par semaine

A quel moment commence la grossesse ?

Comment sont comptabilisées les semaines de grossesse ?

Documentaire la course à la vie : évolution du fœtus à la naissance