La raison de la stérilité n’est pas seulement liée au physique

infertilité du couple

L’infertilité représente un réel problème de santé puisqu’environ 14 % des couples consultent à ce sujet. Les causes physiologiques spécifiquement féminines sont impliquées dans 33 % des cas, 21 % en ce qui concerne uniquement les hommes, et combinées dans 39 % des bilans. Dans 7 % des demandes, aucune raison physique n’est trouvée (stérilité inexpliquée).

Les causes féminines de l’infertilité

Anomalies de l’ovulation : c’est la cause la plus fréquente. Ces altérations sont dues à un dysfonctionnement ovarien ou des zones cérébrales qui contrôlent les ovaires.

On distingue :

Les causes masculines de l’infertilité

Ces anomalies peuvent toucher toutes les parties du spermatozoïde (tête, flagelle) et sont dues à un dysfonctionnement de la spermiogenèse.

La stérilité possède aussi une dimension d’ordre psychique

À l’heure actuelle, 25 % des cas de stérilité restent inexpliqués, et ce, malgré des bilans d’infertilité, examens et analyses normaux. Les médecins parlent alors de « stérilité psychogène », indiquant que la raison qui empêche la grossesse n’est pas un problème organique, mais psychologique.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Le bilan d’infertilité : la première consultation chez un praticien