La grossesse, entre idées reçues et vérités scientifiques

Durant des siècles, de nombreux mythes ont entouré la grossesse. Aujourd’hui, des études scientifiques permettent d’établir certaines réalités et de revenir sur des idées reçues erronées. Favoriser la fertilité passe par un point sur les vérités et les affirmations qui n’en sont pas.

Quelques mythes sur la fertilité

Toutes les femmes ne sont pas fertiles aux environs du 14e jour après le début des règles. En effet, le cycle menstruel varie de l’une à l’autre. L’ovulation a lieu 14 jours avant le début des règles suivantes. Ainsi, si le cycle est plus court ou plus long, l’ovulation n’a pas lieu à la même période.

L’allaitement maternel n’empêche pas de tomber enceinte de nouveau. Bien que celui-ci ait tendance à suspendre l’ovulation, celle-ci aura lieu avant le premier retour de règles, et il sera ainsi tout à fait possible de tomber enceinte durant le retour de couches, y compris en allaitant.

Il est tout à fait possible de tomber enceinte après 35 ans, et ce jusqu’à la ménopause. L’âge contribue à la fertilité, mais ne l’empêche aucunement. Ainsi, il sera statistiquement plus difficile et long de tomber enceinte l’âge avançant, mais une femme pourra parfaitement être maman passé cet âge.

Les réalités médicales autour de la fertilité

mythes sur la fertilité

Des études scientifiques ont démontré qu’une alimentation équilibrée contribue non seulement à la santé de la future maman, mais favorise aussi sa fécondité. Les régimes hypocaloriques déstabilisent la sécrétion des hormones, et influent ainsi sur le cycle menstruel.

Du côté du futur papa, il a, de la même façon, été prouvé scientifiquement que la température des parties génitales influence la qualité des spermatozoïdes, raison d’être des testicules en dehors du corps. Des vêtements trop serrés les compriment et les réchauffent, ce qui diminue la qualité du sperme, et donc la fertilité.

Le médecin, garde-fou contre les idées reçues sur la grossesse

Difficile, parfois, de démêler le vrai du faux parmi les différentes affirmations sur les méthodes pour tomber enceinte. L’idéal, lorsqu’un projet de bébé est posé est de prendre rendez-vous avec son généraliste ou son gynécologue, sans hésiter à lui poser toutes les questions souhaitées, sans gêne aucune. Il expliquera ce qu’il en est et pourra fournir conseils et précieuses recommandations.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Préparer son corps en vue d’une future grossesse sereine et épanouie

Fertilité : quel est le meilleur moment ?

Projet de grossesse : le calcul de la date d’ovulation et les tests

Quelques maladies à surveiller pour la fertilité et la grossesse