L’apprentissage des petits révolutionné avec la parentalité bienveillante

education enfant

La pédagogie positive propose une éducation des enfants efficace et respectueuse, douce, mais ferme. Elle a désormais le vent en poupe grâce à ses méthodes pleines de bon sens et faciles à appliquer au quotidien, qui favorisent un apprentissage et un respect des règles en toute sérénité. En plaçant le développement des petits et leur respect au centre de son fonctionnement, la parentalité bienveillante est en passe de révolutionner la pédagogie.

La pédagogie positive : une éducation respectueuse, mais ferme

Être parent, cela s’apprend ! Qu’on ait à la maison un seul petit, une fratrie d’adolescents, des jumeaux terribles de 5 ans… la parentalité bienveillante ou « parentalité positive » comporte un ensemble de méthodes pour une meilleure communication en famille et un réel épanouissement des enfants. Développer le sentiment d’appartenance des petits, favoriser l’autodiscipline et l’autonomie, entraîner la coopération familiale et le respect mutuel… autant de promesses lorsqu’on décide de mettre en application cette pédagogie simple, efficace et pleine de bon sens. Vantée par les pédopsychiatres, corroborée par les découvertes récentes en neurosciences et relayée partout sur la toile et au sein de livres dédiés, la pédagogie positive s’apprête à remuer fortement l’éducation des enfants.

Des méthodes d’éducation simples pour favoriser l’autonomie et le développement de l’enfant

La pédagogie positive ne bouleverse pas totalement l’éducation lorsqu’elle était déjà pratiquée avec bon sens et respect. Elle permet seulement d’obtenir des clés supplémentaires pour une meilleure communication en famille et un respect mutuel : respect des règles et du monde qui l’entoure par l’enfant, respect de l’enfant en tant qu’individu propre par l’entourage. On apprend notamment comment aider les petits aux prises avec leurs sentiments, remplacer la punition, favoriser l’autonomie, susciter la coopération ou encore utiliser les compliments à bon escient. Toutes ces techniques mélangées offrent ensemble une atmosphère familiale apaisée et dégagée de nombreux conflits, ceux qui restent étant désamorcés avant la crise. Très tentante sur le papier, la parentalité bienveillante a de réels et rapides effets : l’essayer, c’est l’adopter.

Les erreurs à ne pas commetre

Ne pas prendre en compte l’âge et le développement de l’enfant et ne pas savoir communiquer sont 2 des erreurs les plus fréquentes dans l’éducation des petits. Pourtant, et avant d’apprendre à les éviter définitivement, des méthodes toutes simples existent pour venir à bout des situations conflictuelles.

Les paroles qui tuent

Paroles blessantes, phrases lapidaires, les parents s’adressent souvent à leurs enfants comme ils le feraient entre eux, sans mesurer la portée de leurs mots. Parler de ses sentiments, remplacer le « tu » accusateur par le « je » et ne pas faire de prédictions sont des solutions toutes simples pour favoriser la compréhension.

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Comment aller vers une socialisation sereine de votre enfant ?