Grossesse : quelques astuces pour la fécondité

Dès lors qu’un projet de grossesse est lancé, nombreuses sont celles à se demander quelles astuces adopter pour stimuler la fécondité et tomber enceinte facilement. Il existe en effet des techniques pour favoriser la fertilité.

fertilité du couple

Tomber enceinte : commencer par les méthodes naturelles

Considérant que dans des conditions optimales, les chances de tomber enceinte ne sont que de 25 %, il est rare qu’une grossesse survienne dès le premier mois. Consulter un spécialiste n’est ainsi conseillé qu’après un an de tentatives infructueuses. Durant ce temps, il existe des techniques naturelles permettant de favoriser sa fertilité. Ainsi en va-t-il de l’adoption d’une alimentation saine couplée à une activité sportive, mais aussi de l’arrêt du tabac et de l’alcool, ou encore de la phytothérapie, de l’homéopathie, du yoga ou de la méditation.

Favoriser la fertilité masculine

Tomber enceinte ne dépend pas que de la femme, mais aussi du futur papa(http://www.famili.fr/,booster-la-fertilite-masculine,376,361913.asp). Une alimentation équilibrée contribue, chez l’homme aussi, à favoriser la fertilité. Tout comme chez la femme, le stress est lui aussi nocif, en réduisant la qualité du sperme. Les spermatozoïdes sont aussi tributaires du sommeil, des perturbateurs endocriniens, du poids et de l’état physique, de la température ou encore de la consommation de tabac et d’alcool. Un médecin sera à même de délivrer des conseils en la matière.

Préparer le corps à la grossesse

Certaines techniques permettent de préparer son corps à une grossesse et ainsi de la favoriser. La consultation médicale et un check-up complets permettent de s’assurer que les vaccins sont à jour et de l’état de santé général de la future maman. De même, une alimentation saine et équilibrée rééquilibre les éventuels désordres hormonaux, rétablit le cycle et facilite la grossesse. Les produits laitiers, fruits, légumes frais et l’acide folique favorisent ainsi le projet de grossesse.

Les mythes et les réalités

Durant des siècles, l’humanité a étudié comment tomber enceinte, qu’il s’agisse de le provoquer ou de s’en prémunir. Ces observations ont donné lieu à des mythes comme à des réalités, désormais prouvées scientifiquement. Les idées reçues sont légion, comme la période de fertilité durant le cycle menstruel, le fait de ne pas tomber enceinte lorsque l’on allaite, ou encore l’impossibilité de l’être après 35 ans. Les professionnels du corps médical permettent de démêler le vrai du faux.

Choisir le bon moment

Le moment choisi pour tomber enceinte joue un rôle majeur dans le succès de ce projet d’enfant. En effet, il s’agit pour les futurs parents de tenir compte du cycle menstruel et de leur âge. Les rapports sexuels en dehors de la période d’ovulation ne seront pas féconds. Par ailleurs, la probabilité de tomber enceinte diminue avec l’âge. Ces deux facteurs seront aussi à prendre en compte pour l’arrivée d’un second bébé, pour lequel les médecins recommandent d’attendre au moins un an.

calcul de la date d'ovulation et tests d'ovulation

La période de fertilité mensuelle n’est que de quelques jours. Afin de s’assurer de ne pas la rater, il est possible de calculer la date d’ovulation. Celle-ci survient 14 jours avant le premier jour des règles suivantes, nombre à déduire, donc, de la moyenne du nombre de jours du cycle. Afin de s’assurer d’être certaine du jour d’ovulation, des tests permettent de détecter l’hormone responsable de la libération de l’ovule, et ainsi d’accroître ses chances d’avoir des rapports au bon moment.

Les maladies à surveiller pendant la grossesse

À l’occasion d’un projet de grossesse, il convient de surveiller certaines maladies. Certaines peuvent en effet entraver ce projet en nuisant à la fertilité. Ainsi en va-t-il des infections vaginales, des maladies sexuellement transmissibles ou de certains dérèglements hormonaux. De même, un bilan effectué auprès de son médecin permet d’établir l’immunité à des maladies pouvant être nuisibles au fœtus si elles sont contractées durant la grossesse. Des vaccins permettent de se prémunir contre ce risque.

 

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Articles à lire aussi :

Différents régimes à suivre pour avoir facilement un enfant

Augmenter ses chances d’avoir un enfant : visite pré-conceptuelle

10 astuces incontournables pour tomber enceinte